Togo/ Ambassadrice verte et sociale 2021 : Abiba Alidou remporte la couronne

La compétition  de la première Ambassadrice verte et sociale au Togo a tenu toutes ses promesses samedi 23 octobre à l’Agora Senghor à Lomé.

Cette compétition s’est soldée par la désignation de trois  gagnantes sur 16 jeunes filles en lice,  avec à leur tête, Abiba Alidou étudiante en comptabilité-Audit.

 Cette dernière   a su remporter cette compétition en convaincant le jury avec son projet qui  porte sur la gestion durable des déchets en milieu scolaire.

Vue partielle des candidates

« Je vais d’abord cibler 30 établissements scolaires sur l’ensemble du territoire, que je vais transformer en école verte avec la gestion durable des déchets et leurs valorisations pour l’agro écologie », a-t-elle expliqué.  Hormis  la couronne, l’ambassadrice verte a  remporté une enveloppe de cinq cent mille (500.000 FCFA).

Pierre Nomo, président du comité d’organisation de la compétition  « Ambassadrice verte et sociale »  a fait savoir que l’objectif du   projet de l’ambassadrice élue vise à former et sensibiliser  les jeunes filles en milieu scolaire et  autres sur les thématiques  environnementales et climatiques par la mise en place de club environnement  dans les établissements scolaires.

« Il s’agira pour la candidate de créer des jardins  potagers  par les transformations des déchets en compost collectés dans les  écoles et par les élèves, les enseignants et les parents d’élèves enfin  qu’elles soient toutes à leur tours des gardiennes de l’environnement. », a-t-il indiqué.

La présidente du Jury madame ATUTONU Amah Lydia Directrice des ressources  forestières du Togo a félicité les candidates. Elle a lancé un  appel aux autres acteurs du domaine à soutenir ce projet.

Plusieurs prix  honorifiques ont été également décernés lors de cette soirée : ‘’FEMME  ENGAGÉE POUR LE VERT ET LE SOCIAL 2021’’ où madame Brigitte AKAKPO Adra  Brigitte , Mme Nèmè Sonia GNASSINGBÉ et ATUTONU Lydia se sont vu encourager  par le comité d’organisation pour leur travail fait et abattu pour  l’environnement et le climat au Togo.

Il faut noter que les 16 candidates finalistes de cette première édition ont été formées  et outillées sur les différentes thématiques que ce soit sur le plan  théorique et pratique pendant huit 08 mois.

Plusieurs activités ont été menées par les candidates lors de leur  formation à savoir le projet Chaque jeune fille togolaise un arbre le 01  juin où elles ont mis sur terre plusieurs semences, le projet Je suis  Femme pour mon pays zéro déchet zéro polluants atmosphériques et  climatiques à l’horizon 2030.

La rédaction

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents