Climat: Des OSC veulent porter au plus haut niveau la voix des jeunes Togolais à la COP 27

L’Organisation 350Africa.org et l’ONG Jeunes verts  réunies au sein d’une Coalition veut porter au plus haut niveau la voix des jeunes africains en particulier ceux du Togo au sein des négociations climatiques qui se dérouleront à la 27ème conférence des parties les 7 et 18 novembre prochains en Egypte.

 En prélude à cette prochaine COP, des consultations régionales ont été initiées par la coalition d’organisation de la société civile  ce mercredi à Lomé. Objectif : s’assurer que les voix et les opinions de la jeunesse africaine  au sens large ne soit pas laisser de côté lors de la COP27.

A en croire,  les organisations de la société civile, il s’agit de travailler sur la justice climatique, l’énergie, les questions environnementales et sociales à se joindre à la conversation.  Faire passer des voix et expériences au premier plan des solutions négociées à la COP.

Les jeunes attentifs aux communications

« On s’est rendu compte qu’il fallait porter au plus haut niveau la voix des jeunes togolais au sein des négociations climatiques pour que nos préoccupations puissent être prises en compte. », explique Raïssa OUREYA Responsable des programmes à Jeunes Verts.

JME 2022 : Jeunes Verts organise une marche de plaidoyer en faveur des énergies renouvelables

Aussi ajoute-t-elle « Généralement, nous ne sommes pas impliqués dans le processus de la COP et c’est souvent  arrivé aux conférences qu’on nous livre les messages de la jeunesse. C’est ainsi que cette activité de consultation permettra aux jeunes togolais de donner leur avis par rapport à leurs attentes de la COP. »

A la question de savoir pourquoi l’implication des jeunes est si importante à la table des négociations sur le climat ? Elle répond «  il s’agit de permettre aux jeunes de s’approprier les questions épineuses qui pourraient connaître plus d’avancée. Ceci afin qu’ils bâtissent une certaine résilience et pouvoir les remontées au haut niveau. »

Pour Christian Hounkannou, responsable Afrique francophone de 350 Africa.org, la CoP 27 ne doit pas être uniquement une CoP organisée en Afrique, mais elle doit être une CoP pour l’Afrique et qui apporte des solutions pour les problèmes climatiques en Afrique.

«  Cela doit être notre leitmotiv. Il est important que des jeunes se mobilisent pour exiger la justice climatique, parce que plusieurs sujets importants y seront discutés (financement, perte et dommage etc…) »

Il faut noter que selon des estimations des Nations unies, il y a aujourd’hui 1,21 milliards de jeunes entre 15 et 24 ans dans le monde, soit 15,5 % de la population mondiale.

Togo/Rejet du financement des énergies fossiles : Des OSC encouragent les efforts de la BAD

La nécessité de faire entendre la voix des jeunes est plus pressante que jamais, car les jeunes, dont l’avenir est menacé par l’accélération du réchauffement climatique, demandent de plus en plus que des mesures soient prises pour créer une société plus juste, plus équitable et plus résistante au climat.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents