Togo/La gestion de l’eau, l’un des moyens sûrs pour l’atteinte des ODD

Dans le processus d’atteinte des 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) au Togo, l’eau occupe une place importante. Pourtant cela demeure un problème d’ordre majeur dans le pays. On peut citer des problèmes résolubles en partie, grâce à un stockage des techniques à la maitrise de l’eau.

Pour aider les communautés à résoudre les difficultés liées à l’accès à l’eau. Des efforts sont déployés en zone rurales mais les défis sont toujours d’actualité.

Actuellement au Togo, les enjeux en matière de gestion optimale de l’eau est de réduire fondamentalement le gaspillage de l’eau mais aussi de satisfaire les besoins de chaque usage dans un contexte de croissance démographique continue et d’impacts du changement climatique.

De nombreux travaux précisent que les difficultés iront s’aggravant, sous l’effet du changement climatique qui s’accompagnera d’une plus grande variabilité hydrologique, avec la survenue plus fréquente de phénomènes météorologiques intenses sécheresses, intenses tempêtes violentes.

Les experts estiment affirment avec des chiffres à l’appui que d’ici 2080, 43 à 50% de la population mondiale vivront dans des pays où l’eau se sera raréfiée, contre 28% aujourd’hui.
La maitrise de l’eau est essentielle pour la production. Le Togo, bénéficie encore d’une bonne pluviométrie qui, associée à une bonne politique agricole, assure aux populations la sécurité face aux aléas climatiques.

Depuis quelques années le Togo a décidé d’optimiser la mobilisation des ressource en eau par l’aménagement de périmètres dédiés et en favorisant l’introduction de techniques de cultures modernes afin de faire face aux aléas climatiques.

Gestion de l’eau pour l’atteinte des ODD

La gestion de l’eau se concrétise par la bonne marche des sociétés d’eau. Ces sociétés qui fournissent les eaux aux populations, se doivent de contrôler l’eau sous toutes ses formes.

A travers l’espace et le temps, la gestion de l’eau représente un formidable outil de développement t socioéconomique durable.
Sans une bonne gestion des ressources hydriques, les sociétés d’eau sont cibles des conditions d’hygiène difficiles, les installations sanitaires déficientes et les maladies hydriques.
Les citoyens togolais qui sont les premiers consommateurs se doivent de ne plus dépenser temps et énergie pour s’assurer d’un approvisionnement minimal.

La gestion de l’eau par les hommes sert donc de support au développement socioéconomique mondiales proviennent des quelques 17% de terres agricoles sous irrigation.

Il faut noter que du 01 er au 13 mai 2016 deux experts égyptiens ont sillonné le territoire national dans une mission de prospection dans le secteur de la maitrise de l’eau au Togo.

Theo Gautier

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents