SCANTOGO : Plus de 100 ruches installées dans la zone réhabilitée de la carrière

En tout, cent (100) ruches ont été installées sur le site reboisé de la carrière de SCANTOGO à Sika-kondji (environ 76km de Lomé), dans la préfecture de Yoto. Issus de son rapport annuel 2021, ces résultats prouvent l’engagement de la Fondation HeidelbergCement Togo pour la préservation de la biodiversité en initiant le projet d’installation de ruches d’abeilles.

Ceci met également en évidence l’intérêt du groupe cimentier, de protéger ces espèces et surtout de donner une nouvelle vie à son ancienne carrière d’exploitation de klinker. Et justement pour les chercheurs, scientifiques et les communautés locales, la zone de carrière de SCANTOGO, constitue un lieu sûr pour la protection et la gestion de la biodiversité.

D’une valeur totale de huit millions quarante-neuf mille deux cent (8 049 200) francs CFA, ce projet aura permis notamment, la formation de 12 jeunes apiculteurs locaux et agents de la Fondation HeidelbergCement Togo, la mise à disposition de matériels d’apiculture, le déploiement et la colonisation de 100 ruches sur l’espace reboisé et l’installation d’une unité de production de miel.

Togo : Le revenu des apiculteurs en hausse de 54,5%

En effet, selon les explications des premiers responsables du projet, les jeunes formés seront en mesure de faire le suivi des ruches, de procéder à la récolte, de faire l’embouteillement afin de vendre le miel produit localement.

Double impact : environnemental et humain

Le projet du groupe Heidelberg Cement Togo a contribué, d’une part à protéger la Biodiversité et l’écosystème par l’entremise des abeilles. Mais, elle contribue d’autre part, à créer des emplois via les groupements autour de la filière apicole naissante à travers le Centre d’Entrepreneuriat de la Fondation HeidelbergCement-Togo.

Koster Keunen veut rendre l’activité de l’apiculteur togolais professionnelle

Cette initiative de la fondation HeidelbergCement a également emmené la population environnante à cerner l’importance des abeilles et de leur protection, lui permettant non seulement d’obtenir des points pour des labels et des certifications en développement durable. Elle lui a aussi permis de jouer sa partition dans la responsabilité globale de maintenir la hausse des températures en dessous de 2 degrés Celsius, afin de continuellement réduire les impacts sur l‘air, la terre et l‘eau.

Des avancées à mettre à l’actif de la volonté de M. Éric GOULIGNAC, Directeur Général des sociétés du Groupe HC au Togo, de relever le défi avec les communautés locales pour la promotion de l’auto développement endogène.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents