Golfe 5/Samedi propre : Opération de salubrité et collecte des sachets plastiques font bon ménage

L’opération de salubrité « samedi propre » du mois de Juin  a connu un cachet particulier avec une collecte des sachets plastiques communément appelée ‘’pure water’’. Dans la commune du Golfe 5,  plusieurs participants en plus de désherber l’espace vert d’Akossombo ont  rempli 5 grands sacs de déchets pure water.

« ville sans plastique », le nouveau concept de l’ANADEB  qui allie le sport à l’opération de salubrité

Une innovation apportée par l’Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base (ANADEB) visant à donner une nouvelle dimension à cette opération  de salubrité qui mobilise depuis plusieurs années les habitants des villes du Togo.

Vue partielle des participants en action

Cette nouvelle méthode de l’opération de salubrité est appréciée par les participants. « La particularité de l’opération de salubrité d’aujourd’hui est qu’en dehors de l’habituel désherbage  et sarclage, nous avons ramassé des sachets ure water. Nos équipes ont rempli 5 grands sacs, de ses sachets plastiques qui une fois recyclés peuvent être commercialisés. », explique le Président du Comité de Développement du Quartier (CDQ) de Cassablanca, Gamon Kossi Sena.

Et de poursuivre « Depuis que ce projet de collecte des déchets a été lancé, nos espaces verts sont plus propres  et ceci nous fait gagner un peu de sous. »

Togo/ Opération de salubrité : Contre la COVID-19, les participants ne se passent plus les matériels de travail

L’opération « Samedi propre dans les villes du Togo », relève du Programme de développement communautaire en zones urbaines (PDC-ZU) piloté par l’ANADEB. Il vise notamment à rendre les quartiers plus vivables en amenant 52% des plus défavorisés d’entre eux, à se prendre en charge pour assurer leur épanouissement et contribuer au développement du Togo.

En 2021, l’opération a permis d’assainir 753 quartiers dans 39 villes du Togo avec plus de 21.500 personnes mobilisées à chaque opération à l’échelle nationale. Le projet de salubrité est financé par le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV).

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents