Togo : 10 jeunes étudiants perfectionnent leurs connaissances agricoles par AGRITRADE AFRICA

Les jeunes représentent une proportion importante de la population togolaise. Au Togo, ces jeunes s’intéressent de plus en plus au secteur agricole et au développement rural. Mais bon nombre d’entre eux sont confrontés au problème de maitrise de l’eau , faute des effets pervers des changements climatiques.

C’est d’ailleurs, l’une des raisons pour lesquelles le Ministère délégué chargé de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat au Togo en collaboration avec la GIZ ( DFPA/ANPE/ProDED) a mis en place des programmes pour accompagner bon nombre d’entre eux qui s’intéressent au secteur agricole sous irrigation.

Dans le cadre de ce programme sur soixante cinq ( 65) jeunes togolais retenus, une dizaine (10) de jeunes venus des Régions du Togo prennent part à une formation d’une durée de six mois avec la Société AGRITRADE AFRICA spécialisée dans les techniques d’irrigation au TOGO et dans la Zone CEDEAO, la fourniture des intrants agricoles, les montages et pilotage de Serre et la programmation de développement agricole des fermes et des paysans. Objectif : apprendre les meilleures technologies en irrigation, les bonnes techniques agroécologiques adaptées au contexte local, à travers leur formation.

Togo : AGRITRADE, un instrument d’accompagnement des agronomes

Ces jeunes formés devraient constituer des entrepreneurs orientés vers la création de la valeur ajoutée autour de l’agriculture, d’importants relais pour une large diffusion et une adoption massive de ces technologies innovantes en vue d’assurer la transition des systèmes de production actuels vers des systèmes plus durables et plus productifs.

El Hadj Amadou Yaya, Directeur général de AGRITRADE AFRICA.

« Aujourd’hui AGRITRADE débute sa rentrée avec une formation de 10 jeunes qui ont décidé de s’orienter vers les systèmes d’irrigation, la gestion rationnelle des fermes agricoles. Au travers, ce programme, le Ministère de l’Enseignement Technique en collaboration avec la GIZ ont voulu donner une chance à ces jeunes pour qu’ils soient utiles à la société. », a affirmé El Hadj Amadou Yaya, Directeur général de AGRITRADE AFRICA.

Aussi poursuit-il « Ils vont suivre une formation pratique dans notre centre pendant 6 mois et à la sortie, ils seront opérationnels sur le terrain. Ces jeunes, qui ont déjà des connaissances en agriculture, vont se perfectionner. »

Pour Bienvenu Aliki, le jeune promoteur d’Agriproduits d’Afrique, cette formation vient à point nommé perfectionner ses connaissances dans le secteur agricole.

« Nous sommes dans le maraîchage et l’élevage dans la Région de la Kara à Bafilo. Nous avons des limites dans nos pratiques d’irrigation, dans la maîtrise de l’eau et la gestion rationnelle d’une ferme agricole rentable. C’est ce qui a motivé ma participation pour renforcer mes capacités en matière de maîtrise de l’eau et les techniques d’irrigation pour résoudre les problèmes que nous rencontrons dans un contexte de changement climatique. Ce sera aussi un partage des nouvelles technologies agricoles que je montrerai à mes collaborateurs une fois de retour à Bafilo. », a-t-il affirmé.

30 maraîchers outillés  par AGRITRADE pour une production de 5000 tonnes de piment

Installée au Togo depuis 2016, la société AGRITRADE AFRICA a signé en novembre 2018 un mémorandum d’entente (MOU) avec l’École Supérieure d’Agronomie (ESA) de l’Université de Lomé, bientôt l’ ISMAD/UK et l’INFA de TOVÉ. À travers ce mémorandum d’entente, AGRITRADE s’est engagée à améliorer la qualité d’utilisation des produits et services agricoles au Togo et ailleurs dans la zone CEDEAO.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents