Accueil Actualité Avec l’appui de la TdE, le PASEAT propose d’améliorer durablement...

Avec l’appui de la TdE, le PASEAT propose d’améliorer durablement l’accès au service de l’eau potable et à l’assainissement dans la commune de Tabligbo

136
0

Le Projet d’amélioration du service de l’eau et de l’assainissement de la ville de Tabligbo (PASEAT) est mis en œuvre dans le cadre d’une coopération décentralisé entre  l’ancienne  commune  de Tabligbo devenue Commune de Yoto 1 et le Syndicat des Eaux d’Ile de France (SEDIF), avec l’appui de l’association Experts-Solidaire.

Les partenaires locaux du projet sont la société SP-EAU, la société TdE (Togolaise des Eaux), SCAN-TOGO, CANGAT/ICB et ARWP. Lit-on dans le bihebdomadaire togolais l’Union pour la Patrie.

Aussi, la commune de Yoto 1, agissant pour le compte des partenaires du Projet d’amélioration du service de l’eau et de l’assainissement  de  la  ville  de  Tabligbo(PASEAT),  se  prépare-t-elle  à l’exécution dudit projet.

Il est adressé à l’intention d’éventuels soumissionnaires intéressés, un avis de demande de renseignement de prix au sujet de fourniture, de transport et de pose de conduites, d’organes et d’accessoires de réseaux d’eau potable.

Les offres devraient être bouclées le lundi 3 août.

Le PASEAT propose d’améliorer  durablement l’accès au service de l’eau potable et à l’assainissement sur la commune de Tabligbo, à savoir : l’élargissement du service public de l’eau non desservi ; le renforcement des capacités de maîtrise d’ouvrage communale ; la sensibilisation et l’amélioration de l’assainissement solide, facteur de risque pour l’eau ; la garantie d’accès social à l’eau par la régulation du prix de l’eau aux bornes fontaines et kiosques, la construction de nouveaux ouvrages de distribution et la subvention de branchements privés ; un transfert de compétence sur la gestion patrimoniale des réseaux d’eau et de la gestion déléguée des petits centres encore desservis par la TdE et intensification du réseau dans les quartiers déjà desservis ; l’amélioration générale du fonctionnement du réseau de la TdE (Togolaise des Eaux) et du service de l’eau ; l’amélioration des conditions de distribution de l’eau aux habitants par les bornes fontaines et les branchements privés ; l’amélioration des capacités de maîtrise d’ouvrage de la commune en matière d’eau et assainissement ; la régulation du tarif de l’eau aux bornes fontaines à 500 francs  CFA  (0,8  euro)  par  m3  ;l’amélioration des connaissances des habitants en hygiène grâce à des campagnes de sensibilisation ;l’amélioration de la qualité de l’eau par étude sur les potentielles sources de pollution ; l’amélioration et le transfert de connaissance sur la gestion patrimoniale des réseaux d’eau et la gestion déléguée dans les petits centres.

Avec l’UNION

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here