Accueil Actualité Togo : A sokodé , l’ANADEB renforce les capacités financières des...

Togo : A sokodé , l’ANADEB renforce les capacités financières des groupements de femmes engagées dans la transformation de manioc

223
0

Dans la région centrale plus précisément  à Sokodé, l’ANADEB a mis en œuvre depuis trois (3) ans la méthodologie d’Association villageoise d’épargne et de crédit (AVE&C) au sein des groupements d’intérêt économique des femmes.

Cette méthodologie a permis de renforcer les capacités financières de 375 femmes issues des groupements d’épargne à travers la région Centrale

 Ces femmes pour la plupart ont des activités génératrices de revenu dans le secteur de la transformation du manioc.

En d’autres termes, à travers cette méthodologie, l’ANADEB met à la disposition des groupements, des Kits complets (caisse) et les outille sur la culture financière afin qu’ils disposent plus de ressources financières pour créer/ étendre leur activité génératrice de revenus (AGR).

Togo/ANADEB : Après 20 ans, le village de Binandoube a accès à l’eau potable grâce au projet FSB

Les membres des groupements à travers ce mécanisme d’autofinancement arrivent à diversifier leurs activités telles que le commerce, l’agriculture, l’élevage et le maraîchage.

Selon les explications de Mme Awoussi Bitéka, membre du GE Dédézi au tout début, elles prenaient des prêts de 30.000 francs CFA, mais avec l’évolution des cotisations, elles sont passées aujourd’hui jusqu’à 150.000 francs CFA.

« Nous remboursons dans un délai de trois (3) mois au taux d’intérêt de  5%.  Avec nos épargnes, nous arrivons à développer nos activités génératrices de revenus. Par jour, chacune gagne au moins 10.000 francs ou même 15.000 francs ; ce qui nous permet de passer de nouvelles commandes, de subvenir aux besoins quotidiens de nos familles, et d’assurer l’éducation de nos enfants », a-t-elle indiqué.

Dans la région centrale, au total 23 associations villageoises d’épargne et de crédits sont créés à travers les groupements d’intérêt économique des femmes.

Togo / COVID-19 : près de 128 000 personnes sensibilisées et 52 dispositifs de lavage des mains offerts par l’ANADEB dans les préfectures d’Agoe Nyivé, Golfe, Tchaoudjo et Tône

Depuis 2009 , les groupements de femmes engagés dans la transformation de manioc sont accompagnés à travers le projet de développement des plantes à racines et à tubercules.

À cet effet, deux unités de transformation ont été installées à Aouda pour un groupement de 37 membres dont 32 femmes et à Atchintsè pour un groupement de 45 membres dont 33 femmes.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here