Accueil Actualité Togo : La feuille de route du ministère de l’environnement et...

Togo : La feuille de route du ministère de l’environnement et des ressources forestières 2025 connue

444
0

La feuille de route du ministère de l’environnement et des ressources forestières pour les 5 prochaines années a été présentée ce vendredi au cours d’une réunion à Lomé.

Présidé par le nouveau locataire togolais du ministère de l’environnement et des  ressources Foli Bazi KATARI, cette rencontre s’est déroulée en présence du personnel du ministère.

Définie dans  le cadre de la vision stratégique 2025, la feuille de route   s’intègre parfaitement dans le nouveau mandat présidentiel, articulé autour de 3 axes du plan stratégique 2020-2025 puis déclinés globalement en 36 projet et 6 reformes prioritaires.

La raison d’être du ministère en charge de l’environnement dans ce gouvernement, c’est de pouvoir mettre en œuvre, le projet 35 : réponse aux risques climatiques, le programme 36 sur la mobilité verte et la reforme 6 qui concerne la législation environnementale.

Parmi les divers objectifs prioritaires de la feuille de route, on cite entre autres l’engagement du Togo sur la voie d’un développement durable respectueux de la nature et de ses ressources, protéger les Togolais des risques climatiques à venir  (érosion côtière, inondations, désertification, risque de pollution)

Togo : Katari Foli-Bazi quitte la communication pour l’environnement

Dans les projets et réformes prioritaires, on retient des projets qui seront des réponses aux risques climatiques majeurs, des programmes de mobilité verte, et une réforme de la législation environnementale.

Il s’agira de consulter les acteurs privés et ministères associés afin d’identifier les axes législatifs principaux ; définir le cadre réglementaire et  fiscal cible permettant d’attirer les investisseurs et faciliter l’entrepreneuriat ; rédiger les projets de loi et engager le processus législatif, puis publier les décrets d’application.

Au vue  de cette feuille de route, le ministre en charge de l’environnement et des ressources Foli Bazi KATARI a exhorté ses collaborateurs à tout mettre en œuvre afin que les résultats au bout des  5ans soient concluants.

Edem Kokou Tengue, DG Maersk Line nommé ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière

“Cette réunion est d’une importance capitale. Nous la tenons juste après le tour qu’on a fait dans les divers  départements du ministère. Notre souhait  est que les résultats soient concrets et qu’ils  s’inscrivent dans la vision du chef de l’état qui exige que les programmes concourent au développement du Togo avec un cadre règlementaire et fiscal permettant d’attirer les investisseurs et faciliter l’entrepreneuriat”, a t-il lancé.

Pour rappel, avec les projets qui font constitution  de cette feuille de route , plusieurs ministères devront être impliqués.

On cite le ministère en charge de l’énergie et des mines(collaboration pour la mise en œuvre du plan de promotion de l’économie bleue, le ministère en charge du Tourisme( définition d’une réponse pour le milieu urbain et estimation des besoins en aménagements)  ; le ministère en charge de l’urbanisme ; le ministère en charge de l’eau ( contribution à la définition des risques climatiques pouvant impacter les réserves d’eau ) , le ministère en charge des transports, le ministère en charge des travaux publics(contribution à la construction de potentielles nouvelles infrastructures)  , le ministère en charge de l’économie maritime (contribution  à la définition et à la mise en œuvre des mesures de protection de l’écosystème côtier et participation active au plan de promotion de l’économie bleue) , le ministère en charge de l’agriculture (contribution à l’identification des risques climatiques et leur impact sur l’agro-industrie)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here