Accueil Actualité Togo : Le revenu des apiculteurs en hausse de 54,5%

Togo : Le revenu des apiculteurs en hausse de 54,5%

130
0
Une ruche d'abeille

Les    dernières    données   disponibles   indiquent   que l’apiculture est pratiquée dans  toutes  les  régions  du  Togo  par  1  658  hommes  et  femmes.  Les  hommes  représentent   81,2%   des   apiculteurs  et  les  femmes  18,8%.

Leur   répartition   selon   les   régions montre que la région des  Plateaux  détient  la  plus  grande  proportion  d’apiculteurs  (41,8%),  suivie  par  les  régions des Savanes (20,6%), de   la   Kara   20,3%,   de   la   Centrale   (12,5%)   et   de   la   Maritime (4,8%), selon la direction  des  statistiques  agricoles,   de   l’informatique   et   de  la  documentation  (DSID)  du ministère de l’agriculture, de  l’élevage  et  du  développement  rural  (MAEDR).

La  vente  du  miel  et  de  la  cire  ont   permis   aux   apiculteurs   de  tirer  un  revenu  de  190,8  millions  de  F  CFA    2019  contre  123,2  millions  de  FCFA en 2018 soit une hausse de  54,5%.  Les  résultats  du  recensement   montrent   que   la  majorité  (60,2%)  des  apiculteurs  ont  un  âge  compris  40  et  60  ans.  Les  moins  de  40 ans représentent 33,0% et celle de plus de 60 ans 6,8%.

Koster Keunen veut rendre l’activité de l’apiculteur togolais professionnelle

 La situation dans les régions est   pratiquement   la   même   qu’au niveau national. Selon les  données  du  ministère  de  l’Agriculture de l’Élevage et du  Développement  rural,  la  production  du  miel  pour  le  compte  de  l’année  2018  est  37 727,0 litres et de 59 833,8 litres en 2019 soit une hausse de  58,6%.  Quant  à  la  cire,  une production de 3 231,3 Kg a été obtenue en 2019 contre 2 949,5 Kg en 2018 soit une hausse  de  9,6%.

Ceci  dénote  de   l’ampleur   que   prend   le   secteur  apicole  au  Togo.  Les  apiculteurs  sont  organisés  en  85 sociétés coopératives simplifiés  (SCOOPS)  au  Togo, membres d’union de coopérative préfectorale (27) et régionale  (5).

De  plus,  les  acteurs  des  différents  maillons  de  la  filière  apicole  se  sont  organisés les 27 et 28 novembre 2019  en  interprofession  dénommée « Conseil Interprofessionnel de la Filière Apicole  (CIFAP)  ».  Ce  conseil  est  porté  par  la  fédération  nationale   des   coopératives   apicoles     et     l’association     nationale  des  produits  de  la  ruche.

En termes de matériel et  d’outils  disponibles,  l’on  dénombre  6  673  ruches,  5  343  peuplées  et  304  extracteurs.  La  région  de  la  Centrale  est  la  plus  équipée  en  ruches  et  en  peuplées.  Les  extracteurs  sont  plus  dans  la  région  Maritime.

Togo : Le groupe HeidelbergCement investit plus de 8 millions de FCFA dans le secteur apicole

La  répartition  par  région  montre  que  la  région  Centrale  produit  la  plus  grande  quantité  de  miel.  Elle  est  suivie  des  Savanes et des Plateaux. Les commerçants   sont   organisés  en  association  régionale  (ASM,   URCDM-RK,   SE-NAM-ESSO,  …)  à  laquelle  tous   appartiennent.   L’apiculture est  une  branche  de  l’agriculture  qui  consiste  en  l’élevage  d’abeilles  à  miel pour  exploiter  les  produits  de  la  ruche,  principalement  du  miel  mais  également  la  cire.

En  plus  de  ses  répercutions  écologiques  positives,  l’apiculture  est  une  activité  économiquement     rentable.     La valeur des rendements accrus et la qualité des cultures obtenues   grâce   à   la   pollinisation   des   abeilles   sont   une  source  d’opportunité  et  d’affaires  pour  les  investisseurs.  Car,  c’est  une  activité  génératrice   de   revenus   qui   génère   divers   produits   tels   que le miel, la cire, le pollen, la  propolis,  la  gelée  royale, le  venin  d’abeilles,  etc.  dont  l’utilisation   aussi   bien   en   alimentation qu’en thérapeutique  est  établie.  Les  utilisations variées  de  ces  produits  par l’homme assurent un bon marché   et   représentent   un   revenu  d’appoint  pour  l’apiculteur. La filière apicole au Togo  est  donc  sur  la  bonne  voie.  Un  nouvel  or  jaune  en  perspective.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here