Climat : Des outils pour simplifier l’intégration des engagements CDN  

L’intégration dans la planification nationale et sectorielle des Contributions Déterminés Nationales (CDN) qui s’avère être  essentielle, pour la réalisation des ambitions climatiques du Togo ne peut se faire sans l’élaboration des outils nécessaires.

C’est l’une  des raisons qui a motivé  ce  mercredi  à Lomé et ceci pour trois jours ,  la tenue d’une séance de travail avec les acteurs sur l’appui à l’intégration des CDN dans la planification nationale et sectorielle, avec l’appui du PNUD, partenaire de ce projet.

Un cadre de travail qui  vise à évaluer, améliorer et valider les propositions des consultants d’une part et renforcer les capacités des parties prenantes sur ces indicateurs et outils proposés d’autre part. Aussi, la participation active et les recommandations de chacun aux travaux est une étape importante dans la mise en œuvre des CDN révisée du Togo.

Togo / CDN : le rapport de l’analyse genre dans les secteurs prioritaires validé

« Le Togo avec l’appui des partenaires externes est prêt à augmenter son  engagement de réduire  ses émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de 30, 05%. Les engagements initiaux ont été pris en 2015 pour aller à la cop 21. Après  cet accord, il a eu l’accord de Paris qui a été signé. Les pays se sont  engagés pour réduire l’effet des changements climatiques. De 2015 à 2020, il y a eu 5 ans et le Togo a pris sur lui d’entamer son  processus de révision. », a lancé d’entrée M. Aniko Polo-Akpisso (Coordonnateur Projet d’Appui aux CDN du Togo)

Avant de poursuivre « Aujourd’hui pour aller au niveau de la planification nationale comme sectorielle ce qui a été défini comme engagement, il le faut le mettre dans la planification. Il faut définir des critères qu’il faut suivre. Une étude a été d’ailleurs réalisée pour proposer des indicateurs dans ce processus. Il a été élaboré des outils pour simplifier l’intégration de ses engagements dans la planification. Ces outils seront présentés et les aidés à prendre la main. Ces outils pourront facilement nous aidés à évaluer les Gaz à Effet de Serre. (GES) »

Pour le Représentant Résident des Nations Unies au Togo, M. Aliou Mamadou DIA, ce  ne sera pas seulement la femme, revendeuse de légumes au grand marché de Lomé qui trouvera satisfaction, mais c’est tous les Togolais de tous les secteurs d’activité qui seront soulagés quand les changements climatiques, notamment les objectifs des CDN, seront intégrés à tous les niveaux de l’action gouvernementale.

A la COP26 : Le Togo décide de revoir  ses  contributions déterminées au niveau national (CDN)

Le Colonel Dimizou koffi Aoufoh, Secrétaire Général du ministère de l’environnement, représentant le ministre a insisté sur le fait que que chaque acteur prenne en main ces outils élaborés afin de les intégrer dans les activités quotidiennes de ses secteurs.

Il faut noter que les  besoins de financement pour atteindre les cibles de réduction des contributions déterminées au niveau national (CDN) du Togo sont estimés à 2,7 milliards de dollars à l’horizon 2030.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents