Demande en bois énergie : Le Togo passera à 9,8 millions de mètres cubes d’ici 2030

Le  prix de la bouteille de gaz est en hausse chez les distributeurs. De 3175 FCFA, la bouteille de 6kg est passée à 5 400 FCFA ; celle de 12,5 kg de 6.500 à 11.300. Cette hausse, loin d’alarmer uniquement les utilisateurs du gaz domestique, est également mauvaise pour la protection de l’environnement.

D’après un rapport de la stratégie REDD+ du Togo, la  consommation totale en bois-énergie au Togo est estimée à près de 8,3 millions de mètres cubes de bois par an. Et pourtant, la demande en bois énergie va de plus en plus croissante alors que l’offre ne suit pas. En 2030 la demande sera de 9,8 millions de m3 contre une offre estimée à 2,7 millions de m3.

En 2050, si rien n’est fait, la demande sera de 14,2 millions de m3 contre 1,9 millions de m3. Les études commanditées par le ministère en charge de l’environnement au Togo ont montré que la demande en bois-énergie au Togo dépasse la production potentielle de plus du double.

Au Togo, plus de 80% des besoins énergétiques des ménages urbains et périurbains destinés à la cuisson des aliments sont satisfaits grâce au charbon de bois (91% des ménages urbains contre 59% des ménages ruraux).  A titre d’exemple, d’après la Direction de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DAPR), au Togo, 30 camions titans de bois de chauffe sont nécessaires pour la cuisson des aliments chaque année dans onze (11) des treize (13) prisons du pays.

Des chiffres qui montrent à suffisance la croissance de la déforestation dans le pays. Et toujours selon le  document rapport REDD+, les pertes en bois s’observent dans le circuit notamment par : les techniques de production et de transformation, les circuits de commercialisation, la technologie de consommation (outils et les  techniques).

L’utilisation des foyers améliorés, prônée

Sur la base du taux de croissance de la population de 1,9%, la consommation nationale totale en bois-énergie en 2030 (scénario BAU) est évaluée à 9,8 millions m3 et 14 millions m3 en 2050. Se basant sur le modèle proposé, à l’horizon 2030, seuls 13% des besoins de la consommation nationale seraient satisfaits de façon durable.

En outre, les ressources forestières subissent des pressions anthropiques (feux de brousse, défrichements non contrôlés, surpâturage, exploitation irrationnelle du bois pour la production du bois-énergie, notamment la production du charbon de bois, etc.) qui favorisent sa dégradation. Le bois coupé ou le charbon de bois fabriqué est mal utilisé dans les fourneaux qui gaspillent l’énergie.

« C’est pourquoi il est important de promouvoir des technologies visant à réduire des émissions de gaz à effet de serre et la diminution de la pression démographique sur le bois à travers la diffusion des foyers améliorés utilisant moins de bois et de charbon de bois qui réduisent de moitié l’émission de gaz polluants. » conseille Brigitte Ackakpo Adra, Directrice exécutive de l’ONG WEP-TOGO.

Selon elle, il existe une  catégorie de personnes ciblées pour l’utilisation des foyers améliorés et ce sont les femmes. Cette catégorie est choisie compte tenu de leur rôle dans la recherche du bois dans les activités culinaires. Mais l’on constate qu’elles n’arrivent pas à en acquérir facilement surtout en raison de la non-disponibilité de ces types de foyers dans les milieux périurbains. Ces foyers améliorés opérationnels contribuent à la réduction de l’exploitation abusive du bois, à l’adaptation aux changements climatiques et à la réduction des pressions sur les ressources forestières

Par ailleurs, les forêts contribuent à la création des richesses et à la lutte contre la pauvreté. L’analyse socio-économique de la contribution du secteur forestier à l’économie du Togo montre que ce secteur contribue de 14, 45% au PIB avec 109 391 emplois créés. D’après le document  stratégique de la REDD+ dont nous avons reçu copie, le bois de chauffe contribue de 2,75% au PIB et le charbon de bois y contribue de 4,25%.

Hector N.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents