Accueil Actualité Togo/Couvre-feu de fin d’année : ce qu’en pensent ces citoyens

Togo/Couvre-feu de fin d’année : ce qu’en pensent ces citoyens

424
0

Nous sommes dimanche 3 janvier 2021 et le couvre-feu durant la période des fêtes décrété par le gouvernement contrairement à ceux  qui se racontent   sur les réseaux sociaux  se poursuit et est « globalement respecté » , a précisé le ministre de la sécurité, le général Yark Damehame.

Et même si plusieurs poussent déjà  un “ouf” de soulagement, dans le même temps, il s’agit bien là, pour d’autres concitoyens interrogés par notre rédaction, d’une  mesure indispensable. Selon eux cette mesure a eu de grandes répercussions positives sur leur vécu quotidien.

Au-delà de la Covid-19, une incidence sociale marquante

« Le premier grand bénéfice, c’est que pour une première fois nous avons fêté en famille et ceci nous a permis de  toucher du doigt combien nos liens sont essentiels, combien on a besoin de s’envoyer des messages comme quoi on s’aime, combien c’est important dans les familles. », raconte Sophie, mère de 4 enfants à Hedzranawoé.

Pour Madame Adzorgenou , psychologue de son État, la situation a également permis un peu d’introspection. “On était pendant ces deux semaines face à nous-mêmes. Il y a eu moins de rapidité, moins d’encombrement de nos vies avec des activités. On est beaucoup plus en connexion avec notre intériorité”, confie-t-elle.

Couvre-feu dans le grand Lomé : Les propriétaires de bars essaient de garder le moral

Alphonse, jeune entrepreneur vivant à Sokodé  a trouvé  des avantages sur ses finances pendant cette période de couvre-feu sanitaire.

 Pour lui, cette mesure lui a permis de réduire considérablement les dépenses dans la célébration des  fêtes de fin d’année. « Normalement chaque année je sors avec les enfants et leur mère et cela augmentait nos dépenses mais avec cette restriction les dépenses ont considérablement diminué. Pour nous c’est une mesure salvatrice étant donné que cela ne nous fera que du bien. Le gouvernement ne peut pas nous vouloir du mal. »

Togo / Covid-19 : ne pas baisser la garde en cette période de fin d’année

Au-delà de ces aspects, le taximan  zomblewou , avec qui nous avons échangé lors d’une virée nocturne de Nouvel an trouve que cette année, la fête a été plus calme, plus posée avec moins de cas d’accident. Même s’il y en a eu quelques-uns. Cette fin d’année, ce que nous avons vécu sur les routes est différent !», estime-t-il

Incidence sur les cas de contamination…

Il est à noter également  l’efficacité de cette mesure vis-à-vis du taux d’incidence dans le grand Lomé pendant ces deux  semaines qui  semble marquer le pas, voire enregistrer un petit recul. Selon le Pr. Didier Koumavi Ekouevi, médecin épidémiologiste, « L’effet n’est pas massif et rien ne garantit qu’il est durable, mais cela pourrait être une conséquence du durcissement des mesures du couvre-feu de fin d’année. »

Togo : comprendre le couvre-feu décrété par le gouvernement

Il faut le rappeler, la période des fêtes de fin d’année étaient jugées préoccupantes par les autorités sanitaires, car propices aux retrouvailles en famille ou aux rassemblements de masse. De quoi susciter la crainte d’une nouvelle  flambée des cas de positifs après Noël ou dès le début de l’année 2021. Raison principale  d’ailleurs avancée par le gouvernement en prenant de telles mesures avec pour objectif : « limiter les risques de propagation de la pandémie au nouveau coronavirus, Covid-19, en cette fin d’année ». Et ainsi a-t-il été.

Kofi Meser


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here