45e ‘Jeudi j’ose’: des jeunes entrepreneurs de Kara outillés sur les techniques de communication orale

Le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) poursuit le renforcement des capacités des jeunes entrepreneurs pour la prospérité de leur entreprise. Il a organisé jeudi à la maison des jeunes de Kara (420 km au Nord de Lomé) à l’endroit des jeunes entrepreneurs de la région de la Kara une formation sur le thème: « Vendre efficacement une idée ou un projet: maîtriser les techniques de communication orale ». L’initiative s’inscrit dans le cadre de la traditionnelle séance de ‘Jeudi j’ose’ qui est son 45e numéro.

Selon le coach formateur et Directeur général de Vivamalix, Malick Ayéva, la formation vise à donner de la matière aux jeunes entrepreneurs afin qu’ils puissent défendre valablement leurs idées ou projets d’entreprise.

« Plusieurs entrepreneurs ont de belles idées et de bons projets, mais ils ne savent pas comment les défendre pour mobiliser des ressources et des personnes afin de les concrétiser. Il est donc important d’apprendre à communiquer autour de son projet pour pouvoir convaincre son entourage. C’est l’objet de cette rencontre que nous organisons avec le FAIEJ aujourd’hui à Kara à l’endroit des jeunes entrepreneurs de cette région », a-t-il expliqué.

Ouvrant la séance de la formation, le préfet de la Kozah, colonel Badibawu Bakali se dit fier de ce que la ville de Kara soit choisi pour abriter ce 45e numéro de ‘Jeudi j’ose. Il a par ailleurs invité les participants à bien suivre la formation et à la mettre en pratique pour développer leurs activités entrepreneuriales et contribuer aussi au développement du pays.

« C’est une joie pour nous d’accueillir le FAIEJ dans le cadre de la séance de ‘Jeudi j’ose qui permettra également aux jeunes entrepreneurs de la région de la Kara d’être entretenus sur les bonnes pratiques en matière de l’entrepreneuriat. Nous sommes vraiment honorés et remercions le gouvernement pour ses nombreuses initiatives à l’endroit de la jeunesse togolaise « , a-t-il déclaré.

Des centaines de jeunes entrepreneurs et primo d’entrepreneurs venus des différentes préfectures de la région de Kara ont pris part à la formation au cours de laquelle ils ont été également sensibilisés sur les opportunités qu’offre le FAIEJ et comment se prendre pour bénéficier de son appui et accompagnement.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents