Togo/Usage abusif des pesticides : vivement que les sanctions soient appliquées

Le ministre en charge de l’agriculture, de la production animale et halieutique, Noel Koutéra Bataka  a indiqué la semaine dernière  à travers un communiqué que les utilisateurs et les consommateurs de produits agricoles traités avec des pesticides sont exposés  à des risques d’intoxication dont les conséquences sont des fois fatales.

Fort de ce constat , il a demandé à tout opérateur économique de la filière des pesticides dont les agréments professionnels et les homologations sont expirés de les renouveler sans délai.

lire aussi : http://vert-togo.info/le-cotonculteur-togolais-parmi-les-personnes-les-plus-fortunees-du-pays-dici-2022/

Et de préciser  » surtout que des contrôles seront effectuées sur toute l’étendue du territoire national et que les contrevenants s’exposent aux sanctions prévues par la loi. »

Seulement qu’un tel communiqué n’est pas le premier du genre sur les pesticides .

A coup sur , le premier signé « invite les personnes concernées par le présent communiqué à s’adresser au Sécrétariat permanent du Comité national de gestion des pesticides à la Direction de Protection des Végétaux pour la régularisation de leur situation.

Vivement que cela se concrétise au nom  d’un sérieux problème de santé publique que constitue l’utilisation croissante des pesticides chimiques en agriculture en raison de la teneur de plus en plus appréciable des résidus dans les produits agricoles consommés.

D’où les options alternatives aux pesticides chimiques notamment l’utilisation des biopesticides c’est-à-dire les pesticides d’origine biologique.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents