Accueil Actualité Togo : A Gbétsogbé, les femmes transformatrices de poissons se sont mises en...

Togo : A Gbétsogbé, les femmes transformatrices de poissons se sont mises en coopératives

529
0

L’Union des coopératives des femmes transformatrices de poissons de Gbétsogbé (UCOOFTPG) a été portée sur les fonts baptismaux à l’issue d’une assemblée constitutive tenue, le vendredi 6 décembre à Gbétsogbé, à 7 km à l’est de Lomé. Apprend-on de l’Agence Togolaise de Presse.

La  même source indique que  les membres de cette  union entend jouer le rôle de coordination et de développement de la solidarité.

L’Union  a pour but de contribuer à la professionnalisation du métier de transformation des produits de pêche ; de représenter ses membres auprès des autres acteurs de la filière aux plans national, sous régional et international et de veiller à l’efficacité dans les activités de transformation, de conservation et de commercialisation des produits de pêche.

LIRE AUSSI: Les poissons de plus en plus accros des plastiques

L’UCOOFTPG a également pour mission de renforcer la participation de ses membres à la gestion durable des ressources halieutiques et de promouvoir des activités pouvant contribuer à la diversification des sources de revenus des transformatrices.

Au cours des travaux de l’assemblée, les participantes ont adopté les textes devant régir leur union et élu un bureau de neuf membres chapeauté par Mme Midjaké Afi Odile, pour un mandat de trois ans renouvelable une seule fois.

Un conseil de surveillance constitué de trois membres, dont le rôle est de veiller au bon fonctionnement des activités de l’union, a été également mis sur pied.

Pour Mme Midjaké, cette union est constituée en majorité de femmes analphabètes et il urge de les former sur leur obligation au sein de l’union et aux avantages qu’elles peuvent en tirer en étant membres.

LIRE AUSSI: Togo : 51 millions  FCFA d’équipements pour redynamiser la pêche sur le lac Nangbéto

Elle a indiqué qu’il est aussi prévu à leur intention des séances de renforcement de capacités en maintien de compte, afin qu’elles soient financièrement autonomes.

L’assemblée constitutive s’est déroulée en présence du président de l’ONG Action des jeunes pour le développement intégral (AJEDI), Sylvain Akati. Cette structure spécialisée dans la promotion de l’économie bleue, a apporté son aide technique à la constitution de cette union.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here