Gestion de la Forêt classée de Missahoé : le comité préfectoral de gestion équipé pour son fonctionnement

Le Comité préfectoral de gestion de la Forêt classée de Missahoé (CPG/FCM) a bénéficié de transfert de matériel et de documentation pour son fonctionnement le jeudi 9 mai à Kpalimé. Apprend-on de l’Agence Togolaise de Presse(ATOP)

La cérémonie de transfert a été présidée par le préfet de Kloto, Assan Koku Bertin. Elle intervient au terme de la mise en oeuvre du Programme d’appui à la réduction des émissions liées au déboisement et à la dégradation des forêts (REDD+Readiness) et la Réhabilitation des Forêts au Togo (ProREDD). L’objectif de ce transfert est de permettre au comité de continuer les actions du projet ProREDD à la fin du financement.

Le matériel transmis au comité est composé autres de tables, de chaises, d’étagères, d’armoires, de chevaliers, de classeurs de caisse, de ventilateurs, de décamètres, de bottes, de coupe-coupe, de peintures pour le marquage, de spécimens de graines forestières, de spécimens de bois et de carte en bâches.

Quant à la documentation, elle comprend des outils essentiels pour l’archivage des documents relatifs aux activités d’aménagement de la forêt (documents juridiques, les statuts et règlement intérieur, l’arrêté de classement et l’inventaire du forestier d’aménagement, la cartographie participative, le zonage de la forêt en série d’aménagement contenu dans le document du plan d’aménagement). Il y a aussi du matériel utilisé pour appuyer les communautés dans la réalisation de l’inventaire forestier.

LIRE AUSSI: Togo/Accès à l’eau potable : A kantè ,  2 bidons de 25 litres pleins à 25 FCFA

Ce comité est responsable de la mise en œuvre du plan d’aménagement qui concerne la protection, la conservation et la valorisation durable de la ressource, et aussi des mesures de sauvegarde environnementale et sociale. Il exécute aussi la charte de cogestion qui régit la ventilation de la responsabilité de chaque acteur clé, prévoit les modalités de gestion des conflits et de partage des profits.

Ces activités s’inscrivent dans un programme visant à améliorer les cadres techniques et institutionnelles permettant la mise en oeuvre effective de la stratégie nationale REDD+ et de la Réhabilitation des forêts au Togo. Ce programme compte quatre champs d’action à savoir l’amélioration des conditions des cadres institutionnelles et techniques ; la mise en oeuvre de l’inventaire forestier national, la conception et test des modèles de gestion durable dans la région d’intervention de la GIZ et enfin la mise en oeuvre des modèles de gestion forestières collaboratives et communautaires dans le cadre de la stratégie REDD+

Le préfet de Kloto a mentionné qu’aujourd’hui la gestion de la forêt et le développement sont intrinsèquement liés. M. Assan a souligné qu’avec la cogestion introduite aujourd’hui par les allemands à travers ce programme, la forêt et la population peuvent rester ensemble et profiter l’une de l’autre.

D’après le Conseiller technique national du ProREDD, Lidaou Pignozi ce comité est très outillé pour poursuivre ces activités et s’il y a un suivi des responsabilités de chaque membre, ils atteindront les objectifs qui leur sont assignés.

Le directeur préfectoral de l’Environnement, du développement durable et de la protection de la nature, Edoh Messan a remercié le partenaire technique et financier qu’est la GIZ à travers la coopération allemande, qui a permis de mettre en oeuvre ce projet relatif au plan d’aménagement de la Forêt Classée de Missahoé et de rendre fonctionnel le comité préfectoral de gestion.

La Forêt Classée de Missahoé  est située à 5 Km au nord-ouest de Kpalimé, sur la route Kpalimé-Tomégbé. Elle s’étend sur une superficie de 1485,84 ha. Elle longe les versants sud de la chaine des monts Togo et est à cheval sur quatre cantons soit onze villages avec une population.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents