Les portes du CFMI sont ouvertes à nouveau

Le Centre de Formation aux Métiers de l’Industrie (CFMI) ouvrira ses portes jusqu’au 21 septembre prochain et pour ce faire elle a lancé un concours  à tous les étudiants désireux de s’inscrire selon  la date butoir du jeudi 27 septembre 2018.

Les filières du centre sont entre autres la mécanique-diesel, l’engin de chantier, poids lourd, groupe électrogène, chaudronnerie-soudure, tuyauterie industrielle, mécanique d’entretien industriel, mécanique d’entretien industriel, électronique, climatisation et froid industriel.

Le CFMI, pour rappel est un centre d’excellence de formation professionnelle ayant un rayon sous régional et international.

Il possède une plate-forme technique et technologique de plus de six mille (6000) mètres carrés, dans la zone portuaire.

Le CFMI a pour mission de renforcer les compétences des salariés du secteur industriel à travers des formations continues (inter et intra entreprises) ; Apporter aux entreprises et acteurs du secteur industriel un appui-conseil et un accompagnement à travers une analyse des besoins spécifiques à chaque organisation (ingénierie de formation-élaboration et mise en œuvre de plans de formation) ; mettre à disposition des entreprises une main d’œuvre qualifiée et directement opérationnelle issue des Formations Initiales proposées par le CFMI. Ses modules de formation sont conçus suivant une approche par compétence et sont animés par des formateurs internes disposant de quinze (15) à trente (30) ans d’expérience en entreprises et formés tous à la pédagogie.

Et prennent en compte tous les besoins exprimés par les entreprises.
Dans la mise en œuvre concrète du Projet de modernisation de la formation professionnelle, en partenariat avec le secteur privé (PMFP-SP), l’Agence française de développement (AFD) accompagne le ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle depuis 2013, à travers un financement de 3,935 milliards de francs CFA.

Ce projet, auquel l’Etat togolais contribue à hauteur de 1,3 milliards de francs, vise à mettre en place un dispositif moderne de formation professionnelle, plus réactif et adapté aux besoins des entreprises, impliquant les acteurs publics et privés et capable de s’adapter aux mutations de l’environnement économique et technologique.

Dans ce cadre, il est prévu la création d’un Centre de formation aux métiers de l’Industrie (CFMI).

Afin de garantir l’implication des entreprises dans la gestion du centre et l’adaptation des formations à leurs besoins, l’Etat, via le ministère de l’Enseignement technique, e la formation professionnelle et de l’industrie (METFPI) a officiellement délégué la gestion du Centre, à l’Association pour la formation aux métiers de l’industrie (AFMI) créée le 12 septembre 2013.

edem Kolani

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents