Togo : La peste porcine fait des dégâts dans le canton d’Assahoun

Le  ministère de l’élevage dans un arrêté en date du 08 mai 2020  alerte  la population sur la présence d’une infection meurtrière de porcs  dans le canton d’Assahoun au Togo.

Le virus a déjà causé la mort à 44 têtes de porcs sur un effectif recensé de 103 dans cet élevage. Apprend-on.

Il s’agit d’un  virus de la peste porcine africaine dans un élevage basé dans le canton d’Assahoun dans la préfecture de l’Avé. Selon les données compilées par le  laboratoire central vétérinaire de Lomé.

Source d’importants dégâts socio-économiques, la peste porcine africaine s’attaque généralement aux porcs, sangliers, phacochères, potamochères et les tiques. La maladie est endémique dans le milieu naturel en Afrique subsaharienne.

Toutefois elle n’est pas une  menace pour l’Homme.

Des solutions

Une indemnisation est  accordée aux éleveurs dont les animaux seront abattus et détruits par les services vétérinaires, selon la grille d’indemnisation en vigueur au Togo. Le montant tournerait autour de 10.000 F.CFA par tête de porcs abattue ou détruite.

Dans le cas espèce, la reprise de l’élevage se fera après la mise en place de porcs sentinelles et sur autorisation du ministère.

A cela s’ajoutent l’interdiction de mouvement des porcs, de leurs produits dérivés ainsi que le matériel d’élevage et des aliments pour animaux dans la zone d’infection pour six mois.

La rédaction

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents