Togo : Vers un plan de gestion de la forêt classée d’ASSEVE

Sur un financement de la Banque mondiale pour le Projet d’investissement de la résilience des zones côtières en Afrique de l’ouest (WACA ResIP), le gouvernement envisage, sous  peu,  l’élaboration  du  plan d’aménagement et de gestion de la forêt  classée  d’ASSEVE,  au  sud-ouest du lac Togo.

Togo/Lutte contre les Changements Climatiques : 2 préfectures bientôt restaurées par le Réseau des femmes africaines pour la gestion communautaire des forêts

 Un consultant individuel sera commis à ce sujet, courant deuxième trimestre.

La  mission  de  soixante-quinze(75) jours va consister à: y faire l’analyse de la documentation disponible sur l’état des ressources forestières et fauniques ainsi que les utilisations socio-économiques de la forêt classée; y collecter les données pertinentes et conduire les études nécessaires à une meilleure planification de la gestion durable de la forêt ; y réaliser le plan de zonage de la forêt en  s’appuyant  sur  des  approches participatives impliquant l’ensemble des acteurs de gestion et d’utilisation des ressources de la forêt en prenant en compte son statut d’aire centrale et zone tampon de la Réserve de  Biosphère  Transfrontière  du Mono ; y conduire le processus participatif d’élaboration du plan d’aménagement et de gestion; y élaborer le plan d’aménagement et de gestion de la forêt classée; y participer aux processus de validation participative du plan d’aménagement et de gestion de la forêt classée.

Togo: la restauration des forêts communautaires s’invite à Blitta

Lancé le 30 novembre 2018, le projet WACA est financé par le FEM– Fonds pour l’environnement mondial –, la Banque mondiale et l’Etat togolais à hauteur de 31 milliards de francs Cfa. Il sera mis en œuvre dans la région Maritime pour une période de 5 ans.

Entre autres activités, on dénombre la gestion des aires communautaires  de  haute  valeur écosystémique , la gestion durable des terres, la réhabilitation des petites infrastructures endommagées par les aléas. A cela s’ajoutent les travaux de curage des canaux naturels pour l’amélioration de la performance des  canaux de drainage des eaux, la pollution et la gestion des déchets et les activités génératrices de revenus.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents