Togo : Lâchées d’eau au barrage de Nangbéto

Avec les  fortes pluies de ces derniers jours, le centre hydroélectrique du  barrage de Nangbéto a été dans l’obligation d’entamer les opérations de lâcher d’eau. C’est ainsi que le 7 septembre dernier les  lâchées d’eau du barrage de Nangbéto ont commencé.  C’est l’alerte qu’ont donné les premiers responsables du barrage de Nangbéto et de l’ANPC  ce vendredi à Lomé au cours d’une réunion.

«Nous avons ouvert les vannes  le 7 septembre dernier. Nous avons eu une grande montée ; nous   étions  jusqu’à 1600 m3 par seconde.  Nous avons besoin que de 120 m3 par seconde  pour produire l’électricité. Comme le barrage était plein, nous étions obligés d’ouvrir les vannes jusqu’à dépassement du débit inondable  qui est 550 m3. Nous sommes passés jusqu’à 950m3 mais nous avons constaté que malgré  ça il y a pas eu d’inondation parce que les fleuves du Sud qui devaient apporter assez d’eau en ajout aux lâchées d’eau pour créer cela ne sont pas en crue. Si ces fleuves étaient en crue cela créerait des inondations. » , a expliqué le directeur du Barrage de Nangbéto Pascal Kpangon.

A la question de savoir quand est ce que les vannes seront fermées ? le Directeur du Barrage de Nangbéto Pascal Kpangon  répond que les  premières vannes seront fermées selon les prévisions météorologiques. « Si les pluies cessent on devra fermer les vannes. », a-t-il précisé.

Togo : Nangbéto risquée dans les prochains jours

Pour le Lieutenant- Colonel, BAKA Yoma, DG de l’ANPC , il existe un dispositif qui permet de faire le suivi des lâchées d’eau. « Concernant les lâchées d’eau nous avons un dispositif au niveau du barrage de nangbeto avec le barrage hydroagricole de la société sino-togolaise qui nous permet de savoir l’arrivée du trop-plein de l’eau et quand il y a le trop-plein de l’eau, on nous le signale pour faire des lâchées et éviter des dommages au niveau du barrage. », a explique t-il.

Des précautions prises

A en croire les explications du Directeur Général de l’Agence Nationale de la Protection Civile (ANPC), le Lieutenant- Colonel, BAKA Yoma, des précautions sont prises quant au franchissement du fleuve, à la navigation, ainsi qu’à la pratique des activités halieutiques et agricoles à proximité immédiate du Mono

« Aujourd’hui les  sites d’accueil sont prêts. Et au-delà de cela nous avons positionné du matériel au profit des populations. Nous avons envoyé une embarcation à Agbanakin pour permettre à la population de se déplacer d’une rive à une autre.  Une autre embarcation sera envoyée à koumongou pour permettre le déplacement des riverains le jour du marché. », a-t-il affirmé.

Pour information le  barrage de Nangbeto est un barrage en remblai sur le fleuve Mono. Il a été construit dans le but de fournir de l’énergie hydroélectrique au Togo et au Bénin ainsi que de créer des pêcheries et de fournir de l’eau pour l’irrigation.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents