Accueil Actualité Togo/ Défis des changements climatiques et Covid-19 : l’OJEDD décroche 500.000 CFA...

Togo/ Défis des changements climatiques et Covid-19 : l’OJEDD décroche 500.000 CFA pour apporter des solutions

597
0

L’Organisation des jeunes Engagés pour le Développement Durable (OJEDD) a décroché 500 000FCFA pour la mise en œuvre du projet de renforcement de capacités des jeunes à l’agro-écologie et en techniques culturales innovantes.

Ce financement s’inscrit dans le cadre de l’appel à projets lancé par le Ministère en charge de la jeunesse au Togo (MDBAJ) avec l’appui de l’UNFPA.

L’objectif général de ce projet selon le Directeur exécutif, Kevin Ossah contacté par Vert-Togo est de renforcer les capacités des jeunes et femmes d’Agou sur les techniques  innovantes  d’adaptation aux changements  climatiques. Ceci, afin  de  les appuyer  à  se  mettre  en  coopératives  pour  une  économie  sociale  et  solidaire (ESS) au Togo.

LIRE AUSSI: 45% des Togolais n’ont aucune notion des changements climatiques selon Afrobaromètre

« Plus spécifiquement,  la dite activité vise à former 50 jeunes et femmes sur  les  changements  climatiques  et les Contributions Déterminées au niveau National (CDN), l’agro écologie et les techniques innovantes de gestion durable des terres. Ces jeunes et femmes seront accompagnés  dans  la création d’une coopérative d’ESS », a-t-il confié.

Étant une communauté de jeunes, l’organisation protectrice de l’environnement a compris le rôle de la jeunesse pour l’atteinte des ODD énoncé dans l’Agenda 2030 des Nations Unies.

Pour ce faire, elle  s’engage  à travers des projets et actions concrètes pour créer de la richesse locale et impacter les populations en milieux ruraux pour l’atteinte du développement durable en Afrique et dans le monde.

LIRE AUSSI: Kevin OSSAH représente le Togo aux 1ères rencontres francophones de l’innovation sociale à Paris

Ses actions en faveur des jeunes et femmes en milieu rural se centrent sur l’implication de ces derniers  dans  les  actions  de  lutte  contre  les  changements  climatiques, la protection   et   gestion   durable   des   ressources   naturelles   et   de   la   biodiversité. C’est en ce sens qu’elle a pensé  collaborer avec d’autres organisations environnementales pour  proposer cette activité  qui s’insère dans le projet de renforcement de l’engagement des jeunes togolais à l’action climatique dans un élan d’innovation sociale pour le développement durable. En dehors de ses objectifs sur le plan local, ce  projet mise sur des actions d’impact pour l’atteinte des Objectifs de l’Accord de Paris et du PND au Togo.

Le  Togo est un pays historiquement peu émetteur de gaz à effet de serre et n’ayant que très  faiblement  contribué  à  la  crise  climatique  actuelle,  mais  pourtant  fortement confronté  aux  conséquences  néfastes  des  changements  climatiques.

Les  jeunes  et femmes  sont  les  plus  vulnérables  aux  phénomènes  des  changements  climatiques  et sont celles qui s’occupent des activités comme l’agriculture qui engendre énormément d’émissions de gaz à effet de serre (GES) néfastes sur l’environnement et leur santé. La rareté des pluies, la dégradation des terres cultivables et le manque de techniques d’innovation  agricole  rendent  l’agriculture  pénible  alors  que  plus  de  58%  des ressources économiques  proviennent de ce secteur au Togo.

Les jeunes contraints par des problèmes sociaux sont parfois obligés de  quitter Agou pour Lomé à la recherche de meilleures conditions de vie. Une situation qui vient s’aggraver avec la crise due au coronavirus qui a affaibli les couches sociales notamment les personnes vulnérables.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here