Accueil Actualité BÉNIN : l’Unicef relance le projet d’une usine de briques en plastique...

BÉNIN : l’Unicef relance le projet d’une usine de briques en plastique recyclé

188
0

L’éducation et la protection de l’environnement feront bientôt bon ménage au Bénin. Trois salles de classe construites avec des briques en plastiques recyclés ont été inaugurées le 4 août 2020 dans trois écoles du Bénin.

Un don de l’Unicef, qui a rappelé aux autorités béninoises la nécessité de la mise sur pied d’une usine de fabrication des briques à partir de déchets plastiques. Une innovation écologique qui permettra non seulement de lutter contre la pollution plastique, mais aussi de réduire le déficit d’infrastructures scolaires au Bénin.

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) remet au goût du jour la nécessité pour le Bénin de se doter d’une usine de fabrication de briques à partir des déchets plastiques.

« Si le Bénin pouvait se doter de la capacité de produire ces briques localement, cela lui permettrait de réduire le déficit en infrastructures scolaires surtout dans les zones les plus défavorisées, de contribuer à la réduction de la pauvreté en améliorant les revenus des femmes et jeunes impliqués dans le recyclage des déchets plastiques et de lutter contre la pollution plastique » affirme Claudes Kamenga, le représentant résident de l’Unicef au Bénin. Ce fonctionnaire des Nations unies s’exprimait ainsi le 4 août 2020 à l’occasion de l’inauguration de trois salles de classe construites avec des briques en plastiques recyclés, dans les écoles primaires Ladji à Cotonou, de Zoungo dans la commune d’Ouinhi et de Louho à Porto-Novo.

Pour construire ces salles de classe, l’Unicef a dû importer la matière première depuis la Colombie. D’où sa recommandation, deuxième du genre, pour une usine béninoise de briques en plastique recyclé. Abordé à ce sujet pour la première fois en décembre 2019, le gouvernement béninois avait examiné la proposition de l’Unicef avec beaucoup d’intérêt, et le conseil des ministres avait marqué son accord pour la réalisation de ce projet en l’adaptant au contexte béninois.

Des avantages écologiques et économiques

Outre la lutte contre la pollution plastique, la production et l’usage des briques en plastiques recyclés ont de nombreux avantages économiques. Les briques en plastique recyclé sont peu coûteuses, durables et faciles à assembler. Leur usage pour la construction de salles de classe ne demande qu’une semaine de travail en recourant à la main-d’œuvre locale, sans exigence de qualification particulière. Contrairement aux salles de classe traditionnelles, celles en briques de plastique recyclé sont de 40 % moins coûteuses, et leur assemblage ne nécessite ni d’eau, ni de ciment.

Selon l’Unicef, les briques en plastique recyclé représentent une aubaine pour le Bénin, car les salles de classe font tant défaut à ce pays d’Afrique de l’Ouest. En 2018, dans le département de l’Atacora au nord-ouest du Bénin, la direction de l’enseignement secondaire accusait un déficit de 424 salles de classe.

La Côte d’Ivoire est le premier pays africain où les briques en plastique recyclé ont été expérimentées. Lancée en juillet 2019 avec l’appui de l’Unicef, cette initiative aura permis à quelques milliers d’enfants de gagner une place à l’école pour la toute première fois de leur vie.

Afrik21

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here