Togo/PAEIJ-SP : Vers un climat des affaires propices à travers les chaines de valeurs

C’est bien l’objectif d’une rencontre   initiée par le   Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs ( PAEIJ-SP),  ce vendredi à Lomé autour  des  acteurs des chaînes de valeurs agricoles (CVA).

Ces derniers impliqués dans  le développement des arrangements contractuels  au sein des clusters agro-industriels  hésitent à signer des contrats et les termes de quelques contrats signés ne sont pas toujours respectés sans inquiétude.

Afin de développer des liens contractuels entre  ces acteurs c’est-à-dire les producteurs et les agrégateurs, le PAIEJ-SP a recruté un assistant technique international chargé de l’appui à l’élaboration d’un cadre réglementaire de contractualisation dans les chaînes de valeurs associées aux filières promues par le projet.

Au cours de cette réunion,  les  acteurs  auront à valider les conclusions du  rapport diagnostic de l’étude sur le cadre règlementaire de la contractualisation dans les chaînes de valeurs agricoles.

Togo/ PAIEJ-SP : D’ici 2021, le taux des femmes qui interviennent dans les chaînes de valeurs passera à 40%

Selon Kossivi Agbo, le Coordonnateur du  PAIEJ-SP, les acteurs qui sont en lien entre eux doivent soutenir leur relation d’affaires par des contrats.

«  Dès que nous avions  démarré en 2016, nous l’avons essayé par nos petits moyens, mais force est de constater que ces contrats ne sont pas très bien respectés. C’est au vu de cela qu’il est nécessaire qu’une étude soit faite pour voir quel est le cadre global de contractualisation dans le secteur agricole au Togo par rapport à notre initiative. D’où cette étude qui sera validé afin de régulariser les relations commerciales entre les acteurs dans le secteur agricole. », a-t-il expliqué.

Togo/PAIEJ-SP : plus de 730 millions FCFA aux petits soins des entrepreneurs verts de la Kara

Pour le consultant Abdel Kader Brahim, expert en contractualisation dans les chaînes de valeurs agricoles (CVA)  qui a démarré sa mission par un état des lieux sur le cadre règlementaire de la contractualisation dans les chaînes de valeurs agricoles au Togo depuis Octobre, il ’agira de faire ressortir les forces et les faiblesses de ce rapport et au cas échéant de proposer des amendements qui permettent de prendre en compte de manière efficace et de manière approprié le cadre juridique de la contractualisation dans le domaine agricole.

Il faut noter qu’à ce jour , le PAIEJ-SP  a créé 35 000 emplois direct contre 19 600 prévus initialement. Il est enregistré également la création de 634 000 emplois directs  contre 150 000 prévus  autour des entreprises structurantes appuyées grâce aux interventions du projet. L’accompagnement de  1420 jeunes entrepreneurs accompagnés dans les CVA, contre une cible finale de 1200 (118%). L’appui de 2135 groupements agricoles sur une prévision des  1000 (214%). L’appui de  28 clusters ainsi que la mobilisation  de 7 331 708 187  décaissés pour financement des jeunes contre une prévision de 7 500 000  000 (97,8%).

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents