Togo /Jeudi J’ose  : Les jeunes entrepreneurs de Dapaong ne marcheront plus en rang dispersé 

« Dans l’ancienne approche lancée par le Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes FAIEJ) bon nombre de jeunes entrepreneurs une fois financés lançaient les mêmes produits et ceci créait assez de problèmes de saturation du marché. Et parmi eux, certains étaient obligés de faire le recours à l’institution pour trouver des marchés. C’est au vu de cela que le FAIEJ  a décidé de mettre ensemble les jeunes entrepreneurs à travers l’entrepreneuriat coopératif. Ce modèle leur permet d’être accompagné en étude de faisabilité par une prospection de clients potentiels qui veulent s’approvisionner  leurs produits. », a expliqué le représentant du FAIEJ, M. Dodji AFOKPA lors de ce 52ème numéro de Jeudi  J’ose qui a tenu toutes ses promesses à Dapaong au Nord du Togo autour du thème « l’entrepreneuriat coopératif : quels avantages pour les jeunes entrepreneurs ? »

Vue partielle de M. Dodji Afokpa s’adressant aux jeunes de Dapaong

Il ajoute qu’en coopérative, ces entrepreneurs peuvent organiser des campagnes de ventes groupées qui profitera et ceci  viendra mettre fin aux problèmes de saturation de marché dont ils font cas.

En coopérative, l’avantage est aussi le fait de pouvoir bénéficier de matériels qui reviennent moins cher avec le nombre d’entrepreneurs réunis.

Vue partielle de MAMA Soumana, le Responsable du Centre CAFTIS

Selon M. MAMA Soumana, le Responsable du Centre CAFTIS, orateur de ce numéro de Jeudi  J’ose, le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) aide à la formation, à la création de structures viables et incite au regroupement des compétences et les coopératives constituent un mode d’organisation prometteur tant au niveau collectif qu’individuel en raison de ses caractéristiques intrinsèques. 

« En effet, l’adhésion volontaire, l’exercice démocratique du pouvoir par les membres, la participation économique, l’autonomie, la formation et l’engagement sont autant d’éléments qui définissent l’identité des coopératives. Et c’est ce système que nos mamans et nos soeurs doivent appréhender ici à Dapaong. », a-t-il laissé entendre.

Le Consultant et Directeur du Cabinet GR2C , Mr Kao également orateur de ce rendez-vous entrepreneurial a expliqué aux jeunes l’analyse approfondie de l’entrepreneuriat coopératif dans la région des savanes 

« Le secteur coopératif présente de fortes potentialités compte tenu du rôle économique et social qu’il doit jouer. L’organisation de la production sous forme de coopératives permet une croissance nationale et par conséquent l’amélioration des conditions de vie de la population. », a-t-il précisé.
Grâce à ces diverses explications, les entrepreneurs de Dapaong comprennent mieux les avantages de l’entrepreneuriat coopératif.

« Ces notions, évoquées par les orateurs, ne sont pas nouvelles pour nous. Mais le fait qu’on soit revenu dessus nous a permis de sortir de cette formation, moi  en particulier, requinqué. Et la ce qui m’a le plus marqué, c’est comment ce mode entrepreneurial permet une nette croissance des revenus et surtout la croissance de l’entreprise. Car on dit souvent se mettre à deux  nous permet d’aller loin », a apprécié Nagbe Koffi, un jeune entrepreneur dans la transformation agroalimentaire à Dapaong. 

Notons que « Jeudi j’ose » est une rencontre que le FAIEJ organise mensuellement pour sensibiliser et former les jeunes qui désirent entreprendre et dynamiser les entrepreneurs déjà actifs. Elle est à sa 52ème édition.

LIRE AUSSI: Togo/Jeudi J’ose numéro 51  : Les jeunes entrepreneurs  invités à planifier leur année

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents