Togo et Bénin : 5 millions de dollars pour la valorisation des ressources d’eau du Bassin du Mono

C’est le coût qui permettra la mise en œuvre du  Projet Initiative Régionale pour  l’Eau et l’Environnement  dans le Bassin transfrontalier du Fleuve  du Mono (IREE-Mono).

Financé par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM),  le projet lancé ce mardi à Lomé lors d’un atelier réunissant plusieurs acteurs internationaux favorisera  à coup sûr, l’accélération aux efforts importants déjà engagés par le Bénin et le Togo  pour l’amélioration de la connaissance et de la valorisation des ressources  naturelles du bassin du Mono.

Conscient des enjeux que les Républiques sœurs du Bénin et du Togo  ont, en application de la résolution n°3 de la troisième session du Comité  ministériel de suivi de la GIRE en Afrique de l’Ouest, tenue le 21 novembre  2008 à Bamako, sur la promotion de trois nouvelles organisations de bassin  transfrontalier, créé le 30 décembre 2014, l’Autorité du Bassin du Mono  (ABM).

C’était d’une importance capitale  pour les deux états voisins d’assurer la gestion  durable du bassin au moyen de la gestion, intégrée, équitable et concertée  des ressources en eau et de l’environnement.

Eau et assainissement dans les communes Avé 2 et Zio 2 :  La Convention d’opération du PAGEPC signée

Ses acteurs au cours des deux jours de rencontre pourront acquérir une meilleure compréhension et des clarifications sur les rôles des différentes parties prenantes du projet IREE.

 Ils offriront la possibilité au consultant international de présenter le cadre et l’approche pour la préparation du projet régional et de l’aligner sur les initiatives régionales et nationales en cours et les priorités futures du Bénin et du Togo.

A en croire les explications du Directeur Exécutif de l’ABM, Nicolas Dadja GNAKPAOU ce projet vient matérialiser la  coopération qui sera renforcée entre le bénin et le Togo sur la  gestion du bassin du fleuve mono.

« Nous avions mené une étude  de terrain qui nous a permis de répertorier les impacts négatifs sur l’environnement au travers du bassin du mono. Et donc ce projet nous permettra de générer  des bénéfices environnementaux. Nous citerons la  protection des berges, la régénération des sources des différents  affluents. La reforestation du bassin du mono qui contribuera à la restauration de la galerie forestière. », a t-il indiqué.

Le représentant du ministre en charge de l’eau , le directeur de Cabinet du ministère de l’Eau, de l’Équipement rural et de l’Hydraulique villageoise du Togo, M. ADJAMA A s’est réjoui de ce projet qui selon lui vient répondre aux préoccupations évoquées par rapport à l’exploitation excessive de l’eau.

Togo/Production et commercialisation de l’eau en sachets : les acteurs de la région maritime sensibilisés

« Le Conseil des Ministres de l’Autorité du Bassin du Mono (ABM) , lors de ses sessions, a  régulièrement invité la Direction Exécutive à développer des partenariats  avec les organisations sous-régionales et internationales pour le  financement et la mise en œuvre de projets dans le bassin.  Je peux me réjouir d’ores et déjà que certains partenariats portent déjà  leurs fruits. »

Aussi a-t-il  ajouté «  C’est le lieu d’exprimer la gratitude des Gouvernements du Bénin et du Togo  au Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et à ces partenaires Techniques  pour la confiance manifestée à l’Autorité du Bassin du Mono, à travers ce  financement. »

 

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents