Togo : À la rencontre de Dr Keke Gamelé, promoteur de « Miadé hà »

Être médecin ophtalmologiste n’a pas émoussé l’envie du Dr. Kéké Gamelé de faire la promotion des produits locaux. Il a ainsi réussi à donner corps à cette idée à travers son concept « Miadé hà » . Un mélange savant de ses connaissances en tant que médecin, son désir de proposer à ses patients et à la population, des produits bons pour leur santé et enfin sa passion pour l’entrepreneuriat.

En effet, pour Dr. Gamélé, le désir a toujours été d’emmener les togolais à consommer au moins 5 fruits et légumes par jour pour avoir une bonne santé, comme recommandé par l’OMS. Et c’est justement cette formule qu’il a enfin trouvé à travers les boissons « Miadé hà », de savants et goûteux mélanges de fruits et légumes locaux.

Outre la valeur nutritive, il a su ajouter à ses produits, une dimension culturelle. Comment en est-il arrivé à ces produits?, comment est-ce que son entreprise manage-t-il cette période de crise sanitaire due au Coronavirus ? Pour y voir plus clair,Vert-Togo  est  allé à sa rencontre. Échanges…

Vert-Togo : D’où vous est venue l’idée des breuvages « Miadé hà » ? Comment jumeler ophtalmologie et  entrepreneuriat ?

Dr Keke Gamelé : « Miadé hà » qui veut dire « boissons de chez nous » (en éwé), se donne pour but de promouvoir les produits locaux et naturels qui nous maintiennent en bonne santé tout en valorisant notre patrimoine culturel.

Vue partielle des boissons Mia Haya

« Miadé hà » est venu répondre à un manque dans le milieu de l’événementiel au Togo. Ce manque d’originalité, nos traditions perdues.

« Miadé hà » vient valoriser nos traditions en présentant des boissons et jus de notre patrimoine, tout en étant écolo et hygiénique.

J’essaie de gérer les deux activités simultanément.  Et je dirai que ce n’est pas si pénible.  Étant donné que  j’ai une équipe dynamique. Quand  je suis pris à l’hôpital, elle me représente valablement sur tous les fronts.

Vert-Togo : Quel est alors ce produit que vous présentez au public togolais ?

Dr. Keke: Nous présentons toutes les boissons issues de notre culture togolaise : allant des jus de fruits naturels comme l’orange, le gingembre, l’ananas, etc. aux  boissons traditionnellement préparées comme le Tchouk, le Déhà pour les mélanges de saveurs juteuses de mocktails/coktails de notre barman attitré composé de bases exotiques.

Bien sûr, nous accompagnons tous ces breuvages de nos savoureux snacks locaux en apéro pour vous faire vivre la splendeur et l’immense richesse de la cuisine togolaise.

Nous vous présentons un stand selon vos événements avec notre touche locale de décor qui vous enchantera. Nous voulons que la consommation locale apporte la santé à nos clients et par ricochet, nous voulons donner de la valeur à nos sources très riches que la modernisation fait rétrograder.

Vert-Togo : Combien d’employés avez-vous et comment vous organisez-vous face à cette pandémie ?

Dr Keke : Notre entreprise compte trois (3) emplois permanents et quatre (4) temporaires.

Face à cette pandémie, notre équipe est réduite pour nos événements, et nous accordons un respect strict aux mesures barrières. Pour ceux qui le souhaitent, nous effectuons des livraisons à domicile.

Vert-Togo : Quelle est la différence entre ce que vous réalisez au tout début et de ce que vous réalisez aujourd’hui ?

Dr Keke : Tout au début, nous étions limités à des réceptions de petits groupes puis par la suite nous avons évolué vers un plus grand nombre (près de 500 personnes pour une soirée).

« Miadé hà » s’auto-évalue après chaque sortie pour améliorer ses prestations, afin de satisfaire sa clientèle. Nous proposons aussi des offres irrésistibles pour augmenter notre portefeuille client. Aujourd’hui, on peut dire que les affaires sont réduites de plus de la moitié depuis l’avènement de cette pandémie.

Propos recueillis par Kofi Meser

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents