Accueil Actualité Togo : Bokon Koffi Didu ambitionne de mettre en terre 1000 plantes...

Togo : Bokon Koffi Didu ambitionne de mettre en terre 1000 plantes d’ici fin Juin

51
0
Bokon Koffi Didu mettant en terre un plant

Bokon Koffi Didu, est l’un de ces jeunes Togolais qui se battent pour que le Togo recouvre pleinement sa couverture forestière. Promoteur de la Soirée des éco-entrepreneurs (SEE) et du projet « objectif 1000 plantes » il a indiqué à nos confrères de Togo Matin dans une interview qu’il est important de revoir la façon dont les actions sont menées en matière de déforestation au Togo.

« Sur la base de connaissances erronées, des populations déciment nos forêts. Dans certains milieux, l’arbre étant considéré comme un don de la nature, il n’y a pas d’interdiction. On les coupe à volonté. Ailleurs, l’interdiction existe, mais comme on vit de la forêt, on brave cette interdiction. » confie t-il a nos confrères.

Avant de poursuivre  « malheureusement, les conséquences, ce sont les dérèglements du climat auxquels nous assistons aujourd’hui. On ne peut pas se passer de la forêt pour nos produits de consommation, mais il est important de prendre conscience et de mener des actions d’impact. Le phénomène de la désertification est alarmant. Aujourd’hui, si vous parcourez notre pays du sud vers le nord, vous serez triste de constater des plaines sans aucun arbuste. Alors si le climat change, s’il y a la famine, nous sommes les premiers responsables. »

LIRE AUSSI: A kara , entre cinq et dix producteurs meurent des suites d’une morsure de serpent

Arborant dans cette même optique, le jeune acteur vert togolais n’a pas passé sous silence son entrain pour son projet de reboiser 1000 plantes au Togo.

« 1000 plants, c’est beaucoup, c’est vrai. Mais récemment en discutant avec le ministre de l’Environnement, ce dernier me disait : « 1000 plants, c’est trop peu ». Si de bonnes volontés soutiennent cette initiative, les 1000 plants ne couvriront peut-être que cinq hectares. Pour un agriculteur qui veut s’en servir, cela ne couvrira peut-être que dix hectares. Cela dépend de l’endroit et de l’objectif visé. En ce qui nous concerne, ce sera dans les écoles, dans les maisons de personnes qui souhaitent abriter plants, sur les places publiques. Dans le but de mobiliser des personnes pour ces plantes, nous avons lancé un appel à participation volontaire de 500 F pour une plante ou carrément offrir des plantes.”

Et de préciser « nous ambitionnons de dépasser les 1000 plantes pour avoisiner les dix mille. Pour l’instant, nous allons œuvrer pour atteindre les 1000 d’ici la fin du mois de juin. Ensuite, en espérant un peu de soutien, nous ferons sans doute plus. »

Il faut noter que le dernier inventaire forestier national a montré que le Togo dispose de24,24 % de couverture.

Kofi M

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here