Accueil Actualité Togo : L’ implication des journalistes dans la mise...

Togo : L’ implication des journalistes dans la mise en œuvre du PND est primordiale selon Loïc Lawson

52
0
Loic Lawson, le Président de l'UPF TOGO

Le président de l’Union Internationale de la Presse Francophone, section Togo (UPF-Togo), Loïc Lawson invite le gouvernement togolais à outiller et impliquer les journalistes dans la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND 2018-2022).

L’information relayée par plusieurs médias en ligne au Togo fait montre de l’engagement de l’Organisation Internationale de la Presse Francophone a veillé à l’implication en entier des médias Togolais  dans la mise en œuvre du plan lancé tout récemment  par le Chef de l’État Togolais, Faure Gnassingbé.

C’était sur la tribune d’une rencontre de haut niveau ouverte depuis le début de la semaine à Lomé par le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE) que le Directeur de publication du journal, Le Flambeau des Démocrates a relevé que l’État togolais doit avec ce  nouveau programme de développement, adopté un rôle de Stratège et non plus celui d’acteur.

LIRE AUSSI: L’UPF vers 100 milles poches de sang pour le Togo

Selon lui, les autorités togolaises  doivent  piloter et orienter la mise en œuvre du PND en veillant à anticiper les diverses écueils endogènes et exogènes pour avoir une capacité d’influence adéquate pour atteindre les résultats escomptés.

« L’arme clé de cette réussite sera l’information stratégique et son utilisation… Le besoin de disposer de l’information stratégique implique donc qu’au-delà du principe du hub logistique, nous activons comme c’est prévu dans la feuille de route du PND, les services numériques, la digitalisation accrue de nos services portuaires et des infrastructures économiques, le stockage des données et surtout le partage et l’accès à tous notamment nous les journalistes qui constituons un grand vecteur d’anticipation », a-t-il fait savoir.

Pour M. Lawson,  les professionnels de l’information jouent un rôle primordial aux côtés du gouvernement et des autres parties prenantes du développement à savoir les opérateurs du secteur privé, les organisations de la société civile, les partenaires techniques et financiers et l’ensemble des togolais du Togo et de la diaspora.

De ce fait, il invite le gouvernement togolais à outiller et impliquer les journalistes dans la mise en œuvre du PND.

« Les journalistes sont un des maillons essentiels dans la promotion d’un pays, de sa culture, de son développement à travers le traitement qu’ils font ou ne font pas de l’information », a-t-il déclaré.

Le président de l’UPF-Togo a saisi l’occasion pour exhorter le gouvernement à augmenter l’aide de l’Etat à la presse 500 millions voire 1 milliards FCFA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here