Mise en œuvre de l’agropole de kara : une délégation d’investisseurs coréens attendue au Togo

Les acteurs du secteur agricole de la région de la kara ont été sensibilisés le vendredi 11 janvier dernier par le ministre de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche, le col Ouro-Koura Agadazi sur l’installation très prochaine de l’agropole pilote dans la kara.

Cette rencontre a été également pour le premier responsable du ministère de l’Agriculture de revenir sur les facteurs clés de la réussite de ce projet d’agropole afin de réduire la pauvreté au sein des communautés.

La secrétaire générale du ministère de l’Agriculture, Mme Bali Nèmè a indiqué que le modèle coréen porté par la fondation sémaoul repose sur le fait que tout part du village.

« Toutes les actions sont faites de façon concertée à partir d’un leader élu par les villageois eux-mêmes et qui s’accordent sur ce que le leader souhaite vraiment voir développer à leur niveau dans le secteur agriculture. » a-t-elle confié.

Et de poursuivre  « les participants qui sont des coréens vont arriver au Togo et ils vont définir ensemble les filières qui sont développées autour des agropoles.

Et s’il y a d’autres aspects sur lesquels les villageois voudraient que l’accent soit mis ensemble, ils définiront les contours avec le leader, qu’eux-mêmes ont élu.

Il faut noter que le modèle coréen a permis à la Corée du Sud de sortir d’une de sortir d’une pauvreté extrême et de passer de pays assisté à un pays donateur.

« Le Programme National de Développement (PND) vise a créer toutes les conditions nécessaires à la promotion de l’investissement privé dans le foncier, les services agricoles, la fourniture d’intrants, la transformation des produits agricoles pour capter la valeur ajoutée jusqu’ici perdue au niveau rural. » a laissé entendre le ministre de l’Agriculture de l’élevage et de la pêche , le col Ouro-Koura Agadazi.

Et d’ajouter « Une délégation d’intervenants externes notamment les investisseurs coréens qui vont porter la première agropole du bassin de la kara qui va générer 24 492 emplois, 345 emplois industriels et la réduction du taux de la pauvreté au Togo avec pour effet la réduction du déficit de la balance de 06 points. »

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents