Leadership4Agriculture (L4AG) au Ghana: Le Togo partagera son expérience en matière de subventions agricoles intelligentes

La Banque africaine de développement (Bad), avec le soutien de la Fondation Bill et Melinda Gates et de la Fondation Rockefeller, lance ce   2 septembre 2019 à Accra, au Ghana,  un nouveau Forum L4AG , en marge du Forum africain sur la révolution verte.

A cette rencontre internationale,   le Togo aura l’honneur de partager son expérience en matière de subventions agricoles intelligentes en Afrique, lit-on sur le compte twitter du ministre en charge de l’agriculture et de la production halieutique du Togo , Noël Bataka

Depuis 2017, le Forum Leadership4Agriculture de la Banque africaine de développement, ou Forum L4AG, a rassemblé des dirigeants de haut niveau et influents des gouvernements et du secteur privé pour un dialogue, un plaidoyer et une formation politique visant à renforcer le secteur agricole africain.

LIRE AUSSI: Togo : L’ANSAT vers une meilleure gestion des stocks de céréales

Cette année, il y aura une plateforme L4AG révisée et plus efficace, davantage axée sur les champions du changement et les thèmes prioritaires. Le nouveau L4AG soutiendra la transformation de l’agriculture africaine par l’apprentissage entre pairs et aidera les pays membres régionaux de la Banque à faire un bond en avant vers une forte croissance de la transformation agricole à partir des leçons apprises et des meilleures pratiques dans les autres pays.

La nouvelle plate-forme L4AG identifie les ministres du gouvernement responsables de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, ainsi que leurs hauts responsables – secrétaires permanents/principaux et directeurs chargés de la mise en œuvre des stratégies et plans gouvernementaux. La plate-forme fera également appel à la direction du ministère du Trésor ou des Finances, car la planification et les opérations qui régissent l’agriculture, l’élevage et la pêche sont généralement réparties entre d’autres ministères et départements gouvernementaux.

LIRE AUSSI: Togo : L’ANSAT recommande le pastoralisme aux producteurs de kpélé

L’accent sera mis sur les pays prioritaires : Éthiopie, Kenya, Mali, Mozambique, Nigéria, Ouganda, Sénégal, Tanzanie, République démocratique du Congo, République démocratique du Congo et Zambie.

L’objectif de la L4AG révisée est d’aider les ministres africains chargés des portefeuilles des cultures, de l’élevage et de la pêche, ainsi que leurs hauts fonctionnaires, à identifier les principaux goulets d’étranglement et les possibilités de forte croissance de la production agricole et de la valeur ajoutée dans leur pays. L4AG recherche des engagements pour trouver des solutions.

Les résultats escomptés de la réunion du 2 septembre 2019 sont les suivants : Les ministres comprennent bien ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en ce qui concerne la répartition des subventions agricoles.  Les ministres partagent leurs expériences sur les programmes qui augmentent la productivité agricole.   Les ministres voient les avantages de l’expérience de leurs pairs. Les secrétaires permanents et les directeurs discutent des meilleures pratiques en matière de transformation durable des secteurs agricoles nationaux.

Kofi Meser

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents