Changement Climatique: La 2ème  conférence scientifique internationale du 17 au 19 mai 2022 au Niger

L’Afrique subsaharienne en général, et l’Afrique de l’Ouest en particulier, est considérée comme l’une des régions du monde les plus vulnérables aux effets de la variabilité et du changement climatiques.

En effet, les systèmes de production de cette région, fondés sur l’exploitation des ressources naturelles locales, sont fortement tributaires du climat et de ses variations.

L’intensification des phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes, tels que les sécheresses, les inondations, les vents violents, le retard dans le démarrage des saisons des pluies et leur fin souvent précoce, avec des conséquences comme l’érosion côtière et la dégradation des terres sont des réalités qui impactent négativement la vie des populations.

Au niveau du secteur agricole, le changement climatique a un double impact : un impact direct à travers la réduction des rendements des cultures, en raison des variations des températures et des précipitations, et un impact indirect du fait des effets sur les ressources naturelles comme le sol et l’eau. C’est au  vue de toute cette situation, que  le Centre Régional AGRHYMET (CRA) organise la deuxième conférence scientifique internationale sur le changement climatique en Afrique de l’Ouest et au Sahel.

Plan Djoliba 2021-2025 : 5780 tonnes de CO2 réduites dès la première année

Cette  conférence qui  vise à renforcer l’adaptation et l’atténuation au changement climatique dans le secteur de l’Agriculture se tiendra  du 17 au 19 mai 2022 à Niamey au Niger.

Elle contribuera à renforcer les acquis techniques et scientifiques du CRA comme Centre Climatique Régional et son rôle de coordination régionale et d’appui aux pays en matière de services climatiques. La conférence vise à partager les expériences sur les questions de vulnérabilité, des stratégies d’adaptation dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la foresterie, des ressources en eau, de la pêche, ainsi que sur les questions d’atténuation des émissions des gaz à effet de Serre.

 Plus spécifiquement, il s’agit de  faire le point des acquis et des besoins en matière de recherche et de vulgarisation dans le domaine du climat et ses impacts sur le secteur agricole ainsi que les stratégies d’adaptation ; créer un cadre d’échanges entre les différents acteurs dans le domaine du climat, de ses impacts et des stratégies d’adaptation et d’atténuation.

La Côte d’Ivoire séduite par le projet Carte de fertilité des sols du Togo

Il est attendu au cours de cette  conférence : que les acquis en matière de technologies, techniques et pratiques appropriées d’adaptation et d’atténuation sont répertoriés ; les besoins en matière de recherche et de vulgarisation sur la vulnérabilité, l’adaptation, l’atténuation et la résilience sont identifiés ; des orientations scientifiques pour soutenir les initiatives, projets et programmes dans le domaine du changement climatique, sont formulées ;

 Le rôle régional de coordination scientifique et technique du Centre Régional AGRHYMET dans le domaine du climat et ses impacts est renforcé ; un  cadre régional de concertation sur le changement climatique et ses impacts est initié.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents