Togo : L’AJECC lance le projet un arbre pour le climat dans la commune Ogou 2 et 3

L’Association des Jeunes Engagés contre le Changement Climatique (AJECC) a procédé au lancement officiel du projet un arbre pour le climat (P1APC) dans la commune d’Ogou 2 et d’Ogou 3 en présence des   autorités locales  et des élèves.

Ce lancement intervient après la sensibilisation dans quelques écoles de la localité sur les notions de reboisement, les conséquences du déboisement et l’importance de planter un arbre. En d’autres termes, il  s’est agi d’amener les jeunes, à pérenniser cet acte citoyen.

 Cette initiative a pour but  de lutter contre les effets néfastes du changement climatique causés surtout par la déforestation et de prévenir des éventuelles déstabilisations d’ordre social et économique qui peuvent être causées par les catastrophes naturelles.

Journée de l’arbre : L’ANASAP reboise le long du bassin de rétention d’eau d’Agbalépédo

En effet, ce projet lancé  rejoint   l’objectif du gouvernement togolais qui est de planter 1 milliard d’arbre d’ici 2030.

« Cet objectif avec les jeunes  est possible. » a indiqué le Premier ministre lors du 1er juin.

Germain ASSIH, le fondateur et président d’AJECC , a expliqué aux jeunes concitoyens que chaque 1er juin, nous sommes appelés à planter un arbre. Mais il est important  d’entretenir ces arbres qui sont plantés.

« Il  ne suffit pas de planter des arbres, il faut aussi les entretenir et les protéger jusqu’à maturité. », a-t-il lancé.

Journée de l’arbre : le ministre de l’eau, TIEM Bolidja met des plants en terre dans la commune de Tône 4

Avant d’inviter  toute la population de la localité  à s’inscrire dans cette logique, afin d’assurer un avenir meilleur aux générations présentes et futures.

Il faut noter que l’édition 2021 de la journée nationale de l’arbre  lance la campagne nationale de reboisement placée sous le thème « la restauration des forêts, une voie vers le bien-être ».

Cette campagne poursuit deux objectifs, notamment celui fixé par le gouvernement qui est d’atteindre le reboisement d’un milliard de plants d’ici dix ans et la vision du ministère en charge des Ressources forestières qui est de couvrir 25% du territoire togolais d’ici 2025.

Edem k.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents