Togo : voici les 9 filières agricoles les plus porteuses

La Banque mondiale, la GIZ, les acteurs agricoles, les ONG et les autorités togolaises se sont penchés hier jeudi au travers d’une étude préliminaire d’identification de filières à fort potentiel de marché et d’emploi qui a permis de mettre en évidence au total 22 filières, des plus au moins prometteuses. Apprend-on de Togofirst

Cette étude vise à soutenir le Togo à évaluer les options d’inclusion économique des jeunes afin d’accroître leurs revenus et créer de nouveaux emplois.

De fait, les jeunes togolais gagneraient plus à se lancer dans les filières telles que l’ananas, l’apiculture, l’aquaculture, le karité, le sésame, le soja, les champignons, le fonio, ou les légumes.
Comparativement, leur marge de manœuvre est réduite, quand il s’agit des filières comme le Coton, le café-cacao, et même l’anacarde.

LIRE AUSSI: Togo/Fida : quatre filières adaptées aux changements climatiques

Ceci, pour plusieurs raisons énoncées par les auteurs de l’étude. Si le coton est la première culture d’exportation du Togo, l’or blanc dont la récolte, « pénible », se fait essentiellement de façon manuelle, attirerait moins la couche juvénile, a constaté l’équipe de la banque mondiale.

Le Café-Cacao, principalement destiné à l’exportation, est relégué dans la catégorie des filières les moins porteuses pour les jeunes, en raison des fluctuations répétitives des cours mondiaux.

LIRE AUSSI: Togo : les acteurs des filières de l’anacarde et du karité de la région centrale formés

L’ étude en question  est encore à l’étape des résultats préliminaires, devrait servir à terme, à identifier les chaînes de valeur porteuses et les besoins en investissements et en développement de compétences des acteurs afin de faire face à la problématique de l’emploi et de l’autonomisation des jeunes, 58% de la population active.

Alors que 40% de l’économie soit 60% des emplois reposent sur le secteur agricole, la moitié de la population en âge de travailler en zone rurale était encore en situation de sous-emploi en 2017.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents