Accueil Actualité Au Togo , Edouard Akakpo-Lado fabrique du charbon écologique pour protéger l’environnement

Au Togo , Edouard Akakpo-Lado fabrique du charbon écologique pour protéger l’environnement

1344
0
Vue partielle du jeune entrepreneur Togolais lors d'un pitch à Ouidah, Edouard Akakpo-Lado

Au Togo, afin de préserver l’environnement, le jeune Togolais, Edouard Akakpo-Lado fabrique du charbon écologique encore appelé bio charbon ou charbon vert.

Rencontré à la deuxième édition de week-eco au Bénin , le jeune détenteur d’un brevet de technicien scientifique en électromécanique et Fondateur du Centre de recherche d’invention et d’innovation technologique (CRIIT) , confie à vert-togo.com que c’est suite à la mauvaise gestion des poudres et débris des charbons de bois dans la ville de Lomé et à la déforestation anarchique que l’idée lui est venue de fabriquer du charbon bio.

Vue partielle du produit

Ce produit selon lui, en plus de préserver l’environnement est une source de combustible à la fois économique, écologique et inoffensive, contrairement à la fumée de carbone du bois de chauffe, qui est toxique.

LIRE AUSSI: Togo: Bekounim N’Yabé veut créer plus d’emplois à travers la transformation des déchets plastiques en granulés

En d’autres termes, cette innovation technologique constitue un enjeu environnemental important pour le développement des populations togolaises et également une véritable source de production des devises, car c’est une activité rentable.

Du FOYECO des fourneaux conçus pour faire cuire rapidement les aliments,  au Charbon Bio,  la réduction de l’usage des résidus de charbons, tout en respectant les normes écologiques reste  le leitmotiv d’Edouard.

« Nous collectons les restes d’épis de maïs, de coquilles d’arachide ou encore de tiges de mil , puis on les brûle et on les transforme en petits cubes noirs à l’aide de machines. », affirme-t-il.

Et d’ajouter « Mise à part le séchage, la carbonisation, le compactage et le séchage des biquettes, nous ajoutons du liant, pour assurer l’adhésion entre les particules de cendres de charbon obtenu lors de la carbonisation. Ce liant peut être de la poudre d’argile, l’amidon,… Mélangé à de l’eau dans un pourcentage variant de  10% à 20% pour le cas de l’argile. »

LIRE AUSSI: Edem d’almeida « Je veux que le Togo devienne un pôle d’excellence sur la question de la gestion des déchets »

Mise à part , ces deux innovations écologiques abordés , le jeune entrepreneur togolais intéresse également les agriculteurs avec ces machines comme le MERLINOX qui sert à piler la noix de palme dont le premier prototype a été mis en place depuis 2012, capable de piler 3kg de noix de palme en 5min ; l’ ARARICOMAX , efficace et rapide pour décortiquer l’arachide, le haricot ou encore le soja. Comme pour Merlinox, elle permet de décortiquer 3 Kg de noix en 5min et sépare automatiquement les graines des gousses et le CONPALMI  avec lequel, la noix de palme n’est plus concassée avec la pierre afin de produire de l’huile.

H.N


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here