Togo: La 34ème Journée du Comité permanent inter- État de lutte contre la sècheresse dans le Sahel (CILSS) célébrée ce jeudi

Le ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique a procédé ce jeudi 12 septembre 2019 à la célébration de la 34ème journée du CILSS. Apprend-on de la cellule de communication du ministère en charge de l’agriculture.

Célébrée le 12 septembre de chaque année, l’édition 2019 a pour thème : « accroitre la productivité des terres par la promotion de solutions innovantes de lutte contre l’ensablement et la pollution des cours d’eau au sahel et en Afrique de l’ouest ».

L’organisation de la journée du CILSS sur cette thématique constitue donc une contribution à la réflexion urgente sur la problématique de l’ensablement/envasement et de la pollution des cours d’eau.

Le CILSS à travers cette célébration vise à porter un plaidoyer pour : mieux faire connaître l’ampleur de la problématique par le grand public et ses impacts potentiels sur la production agricole à long terme, mieux faire connaître les actions déjà engagées par les acteurs notamment les Organismes de Bassin sur ces deux phénomènes de l’ensablement/envasement et de la pollution des cours d’eau, partager et enrichir les idées et axes d’actions à entreprendre pour améliorer et amplifier les acquis dans cette lutte contre ces deux phénomènes.

Le directeur de cabinet Monsieur KONLANI K.Dindiogue a au nom du ministre de l’agriculture, la production animale et halieutique souhaité la bienvenue aux participants et souligné que : « L’objectif principale de cette célébration est de rendre visible les actions du CILSS dans les pays membres et sur le plan international et de susciter des réflexions entre acteurs du secteur en vue de contribuer à l’accroissement de la productivité des terres à travers la lutte durable contre l’ensablement et la pollution de nos cours d’eau ».

LIRE AUSSI: Élevage et pastoralisme : le CILSS envisage de pourvoir à treize postes

La préservation des écosystèmes passe inévitablement par la connaissance et la gestion des ressources en eau et l’aménagement, la gestion des bassins versants (lutte contre l’ensablement / envasement, le reboisement, la protection des sources et des berges, lutte contre les plantes aquatiques envahissantes, …).

La gestion et la protection des zones humides implique une lutte contre les pollutions diverses. Les projets de développement des infrastructures socio-économiques, la participation et le renforcement des capacités des acteurs doivent aboutir à un développement durable dans l’optique d’une vision partagée en lien avec les changements climatiques.

La journée du CIlSS sera marquée par des panels sur les actions du CILSS au Togo, des communications, des débats sur les stratégies de lutte contre la pollution et l’ensablement des cours d’eau et la formulation des recommandations.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents