Togo-Filière Café Cacao : des plants aux producteurs grâce à l’ONG ADE

Des plants de cacaoyers et des plants agroforestiers produits par l’ONG Avenir de l’Environnement (ADE) ont été remis aux producteurs de Café et de cacao ainsi qu’à la Fédération des Unions de Sociétés Coopératives des producteurs de Café et de Cacao (FUPROCAT) ce jeudi à Tové environ 120 km au nord de Lomé.

Initiative de l’ONG Avenir de l’Environnement avec l’appui du comité de coordination pour la filière Café et Cacao (CCFCC), cette activité s’inscrit dans la mise en œuvre du projet d’appui aux producteurs en matériel végétal.

L’objectif selon le directeur de l’ONG Téfé Prince Yawo est de soutenir les producteurs avec des plants de cacaoyers, de caféiers et agroforestiers pour étendre leurs plantations afin d’augmenter la production.

« Cette action, quatrième de son genre s’inscrit dans la relance de la filière café cacao et dans le projet appui accompagnement aux producteurs en matière végétale. Pour cette édition, nous avons produit plus de 80 000 jeunes plants cacaoyers, 6000  jeunes plants caféiers et 14 000 jeunes plants agroforestiers destinés aux producteurs de FUPROCAT, du Syndicat des acheteurs de la filière café et cacao et les producteurs privés qui opèrent dans la filière café et cacao au Togo. », a-t-il détaillé à Vert-Togo.

Avant de poursuivre « Ces  plants qui ont été remis seront mis en terre. Nous allons donc veiller à cela puisque cela aussi s’inscrit dans le projet. Et l’idée à long terme est de protéger ces plants contre les feux de végétation. »

Pour le préfet de  Kloto Assan Bertin, les préfectures de plateaux-ouest ont leur avenir dans les filières Café et Cacao.
Aussi a-t-il trouvé l’initiative de l’ONG assez louable avec pour but  la réinstallation des plantations de Café et de Cacao.

Pour Chardey Kokouda , président du Conseil Interprofessionnel des Filières Café –Cacao (CICC) au Togo, cette initiative cadre parfaitement avec la vision du gouvernement celle d’atteindre d’ici 2022 la production de 15 000 tonnes de cacao et aller au-delà de 25 000 tonnes pour le café.

« Le gouvernement voulait professionnaliser ce secteur qui est la filière du Café Cacao ce qui a fait qu’il existe une bonne structuration pour la relance de cette filière. Depuis 4 ans cette ONG produit du matériel végétal. De 10 000 plants, on est à 90 000 plants financés par le CFCC ce qui aide les producteurs à la base d’avoir des champs de café et cacao. »

L’ONG Avenir de l’Environnement (ADE) est l’un des acteurs intervenant dans les filières café et cacao depuis 2003 au Togo. Elle a pour mission la gestion de l’environnement forestier et la dégradation des terres dans la zone de production de café et cacao au Togo. 

Edem Kolani

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents