Le Gaz naturel, une autre solution de production d’électricité au Togo

Un protocole d’accord a été signé entre le Togo et la Guinée équatoriale dans le seul but de procurer plus de provisions au Togo en Gaz naturel liquéfié.

Selon Togo First l’accord de la coopération a été signé la semaine dernière à Lomé entre le ministre en charge des mines et de l’énergie du Togo Marc ABLI-BIDAMON et de son homologue équato-guinéen chargé des hydrocarbures , Gabriel Mbaga Obiang Lima.

La signature crée désormais un cadre pour l’importation au Togo de Gaz naturel liquidé produit en Guinée Equatoriale.
Il fait partie intégrante d’une initiative plus vaste nommée LNG2AFRICA ayant pour but d’assurer l’approvisionnement du continent Africain en Gaz naturel liquéfié.

Pour cette initiative, souligne la même source, la Guinée Equatorial promeut l’utilisation du GNL en Afrique, en utilisant du gaz provenant et traité en Afrique. Le GNL est un carburant qui peut transformer l’Afrique et le continent doit utiliser son gaz a indiqué le ministre équato-guinéen.

A en croire le portail en question le mémorandum donne le temps au Togo de se pencher sur les possibilités d’imploration, de regazéification du GNL et son utilisation pour la production d’électricité il est impératif que les pays africains monetisent leur gaz, et que les utilisateurs d’énergie bénéficient de cette ressource moins chère, plus propre et produite localement.

Nous espérons un partenariat solide avec le Togo a précisé Gabriel Mbaga Obiang.

La Guinée Equatoriale est l’un des principaux producteurs de GNL en Afrique, exportant 3,4millions de tonnes de GNL par année vers plusieurs destinations dans le monde entier.

La rédaction

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents