Togo : Kadre Yabyouré ou l’exemple du volontaire des THIMO à Cinkassé

Conscient qu’à Sam-naba, son village, dans  la préfecture de Cinkassé, les femmes mettent assez de temps pour écraser les condiments, ce qui leur fait perdre en énergie et en économies, KADRE  Yabyouré jeune bénéficiaire du projet EJV a lancé une entreprise de mouture des condiments.

Ayant bénéficié des formations en développement d’affaires (FoDA) initiées par l’ANADEB l’Agence Nationale d’appui au développement à la base , M. Kadre raconte qu’ il a décidé  d’épargner convenablement pour bénéficier du bonus de 60.000 francs CFA prévu par le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), afin de mettre en œuvre son plan d’affaires.

« Notre village a bénéficié du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV). Lors des tirages au sort, j’ai été sélectionné pour participer aux Travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) dans notre village. Pendant les moments des travaux, nous suivons simultanément les formations en développement d’affaires (FoDA). C’est lors de ces formations que j’ai eues cette brillante idée de mon entreprise. J’avais épargné 55 000  FCFA et après ANADEB m’a ajouté 60 000f comme subvention. », explique t-il.

Avant de poursuivre, « Les formations  FoDA m’ont permis de me connaître, de connaître mes capacités et surtout d’avoir la personnalité d’entrepreneur que je suis aujourd’hui. Avec la formation FoDA, je suis parvenu à faire une étude de marché et j’ai pu rédiger mon plan d’affaires avec l’appui des facilitateurs. Maintenant, je gère bien mon entreprise de mouture des condiments, ce qui allège la tâche a beaucoup de bonnes femmes comme les vendeuses de nourriture aux abords des voies. Les formations FoDA ont changé beaucoup de choses dans ma vie ainsi que la vie de beaucoup de ménages dans notre communauté.»

Le projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), dont relèvent les THIMO et les formations en cours d’emploi, visent à fournir aux jeunes vulnérables des opportunités de génération de revenus à travers une phase de volontariat communautaire couplée de diverses formations. Le tout, suivi d’une subvention du projet pour permettre à ceux d’entre eux qui auront fait un parcours exemplaire, de développer leurs propres activités génératrices de revenus. De fait,  4066 jeunes sur 3990 prévus dans la région des Savanes ont bénéficié de la formation FoDA.

Toutefois, même si l’activité du jeune bénéficiaire du projet EJV arrive à soulager plus d’une femme dans la localité Sam-naba, il est à rappeler que l’usage des moulins à condiments ne sont pas sans conséquences sur la santé humaine.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents