L’extraction des ressources à grande échelle , un grave danger pour la survie des membres des communautés en Afrique

L’ONG Les Amis de la Terre Togo a organisé mardi 26 novembre 2018 à Lomé une conférence de presse internationale sur le Consentement Libre et Informé Préalable (CLIP).

C’est un droit qui soutient et protège les peuples des communautés à l’autodétermination, au contrôle territorial et au développement. Il est conçu pour assurer le respect du droit des peuples de la communauté de décider de leur propre avenir.

Selon l’ONG de protection de l’environnement et la promotion de développement durable, l’extraction de ressources à grande échelle représente un grave danger pour la vie et la survie des membres des communautés en Afrique.

Elles doivent être consultées, informées de toutes les activités les concernant, des avantages et des inconvénients et donner leur consentement avant tout début de projet de développement d’une entreprise opérant sur leur territoire.

Pour Komi Dodzi KPONDJO chargé des programmes Les Amis de la Terre Togo les communautés ont le droit de dire non si un projet porte atteinte à leur vie ou dégrade l’environnement.

« Il est important d’écouter et de dialoguer avec les communautés, les amenez à comprendre le bien-fondé des projets et leur donner le choix de dire oui et de dire non ».

Elle lance un appel aux gouvernements africains à prévenir les impactes négatifs des activités de l’entreprise sur les peuples des communautés sur les droits humains, avant que des concessions soient consenties à des sociétés multinationales.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents