Les entreprises à système solaire au Togo, seront financées avec le  Projet ROGEP

Les entreprises à système solaire au Togo bénéficieront d’un accompagnement technique et financier. L’information a été donnée par Nouhou Amadou Seini, coordonnateur Zone 3 du Projet Régional d’électrification Hors Réseau (ROGEP).

Le coordonnateur a déclaré cela en marge de l’ouverture d’une réunion qui s’est tenue ce jeudi 31 octobre et qui a eu  pour objectif : la restitution et la validation de l’étude sur l’évaluation du marché solaire photovoltaïque hors réseau au Togo.

Cette rencontre organisée par le ministère des Mines et des Énergies au Togo  conjointement avec le Centre pour les Energies Renouvelables Efficacité Énergétique de la CEDEAO (CEREEC)  a offert aux participants, l’opportunité d’échanger et de contribuer à l’approche de mise en œuvre du projet.

LIRE AUSSI: ROGEP : L’Afrique de l’Ouest toujours confrontée aux problèmes d’accès à l’énergie, de sécurité énergétique et d’atténuation des changements climatiques

Vue partielle des participants

Depuis le démarrage de la phase préparatoire de ROGEP, plusieurs activités ont été exécutées dont l’une des activités cruciales est la réalisation d’une étude sur l’évaluation du marché du solaire photovoltaïque hors réseau dans les 19 pays bénéficiaires.

Et d’ajouter «  Le Togo dégage un potentiel en couverture de système solaire photovoltaïque autonome qui s’évalue à 500 000 ménages. Dans le cadre Du projet ROGEP, une étude de marché du potentiel du système Off-Grid a été commanditée. Le rapport du Togo étant prêt, nous souhaitons qu’il y ait des observations de tout le monde et que nous le validions pour avoir une idée précise de tout ce qu’il ya  comme potentialité  en matière de l’Off-Grid ici ».

Le Projet ROGEP,   vient   appuyer le Togo et les 18 autres pays de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel pour l’accélération de l’accès à l’électricité à travers l’utilisation des systèmes solaires photovoltaïques autonomes. Il est financé par la Banque Mondiale et vise globalement à créer un marché régional pour régler la question de l’électrification rurale en Afrique.

Kofi Meser

- Publicité -spot_img

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents