Énergie verte : L’appel à candidatures pour la gestion en ligne des off-grids de l’AT2ER prolongé

L’Agence togolaise d’électrification rurale et des énergies renouvelables (AT2ER) prolonge de trois semaines son appel à candidatures pour une plateforme de gestion d’off-grids en ligne. La date initiale de clôture des candidatures était fixée au 5 novembre 2020.

« Trois semaines ». C’est le temps supplémentaire accordé aux entrepreneurs ou sociétés intéressés par le projet de création d’une plateforme en ligne de gestion d’off-grids au Togo. La date de clôture des candidatures passe ainsi du 5 novembre au 27 novembre 2020, selon l’Agence togolaise d’électrification rurale et des énergies renouvelables (AT2ER). L’organisme public a lancé l’appel à candidatures en octobre 2020.

Les entrepreneurs ou les sociétés sélectionnés fourniront le matériel ; ainsi que les prestations de réalisation, de formation et de maintenance de la plateforme. Une fois mise sur pied, l’AT2ER se servira de la plateforme en ligne pour suivre le déploiement et le fonctionnement d’off-grids d’énergie propre au Togo. « La plateforme fonctionnera selon le modèle commercial par répartition “Paygo”.  Les systèmes solaires devront également être connectés à l’espace digital », indique l’AT2ER.

Togo : l’AT2ER lance un appel à candidatures pour une plateforme de gestion d’off-grids

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme CIZO d’électrification rurale au Togo (Pravost) lancé en 2017 avec l’objectif de fournir de l’électricité à 300 000 ménages togolais. À travers ce projet, le gouvernement espère porter le taux d’accès à l’électricité au niveau national à 75 % d’ici à 2025 et à 100 % en 2030.

Dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest, des initiatives similaires existent. La plateforme en ligne du réseau nigérian d’énergie durable pour tous (SE4ALL) a été lancée récemment par le gouvernement fédéral du Nigeria.

Togo/accès à l’énergie : 87% dans les grandes villes contre 7% dans les zones rurales

Au Togo , la plateforme en ligne servira à contrôler l’ensemble du réseau électrique à travers la collecte d’informations. Les mini-réseaux seront aussi surveillés permettant ainsi une évaluation virtuelle de leurs performances, en utilisant l’interface de programmation d’application (API).

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents