Des rapports d’audit stratégique et organisationnel de l’ICAT et de l’ITRA font objet de validation ce mardi

Un atelier de validation des documents rédigés après la collecte des informations recueillies lors de la mission effectuée du 02 au 15avril prochains par six experts du monde agricole sur toute l’étendue du territoire national s’est ouvert ce mardi matin à Lomé.

La rencontre se veut beaucoup plus informative et une validation des rapports d’audit stratégique et organisationnels de l’ICAT l’Institut de Conseil d’Appui Technique et de l’ITRA,l’Institut Togolais de Recherche Agronomique.

Il s’agit entre autres de procéder à un examen des rapports,formuler des contributions en vue d’enrichir ces rapports et les validés.
Les participants au cours de cet atelier prendront connaissance du contenu de l’étude le formuleront pour enrichir le document.

Les rapports d’audit stratégique et organisationnel de l’ICAT/ITRA seront amenés et validés par l’ensemble des participants.

 » Il faut vraiment qu’on puisse creuser pour voir si les missions qui leur sont confiés sont actuelles est ce que les moyens qui sont mis a leur disposition sont adéquate pour leur permettre de jouer le rôle qui est le leur et donc c’est pour cela que cet audit a été commandité par le gouvernement togolais. Une étude a été menée et nous sommes très heureux d’être là aujourd’hui pour évaluer les rapports de ce travail » a indiqué le Directeur de l’ICAT, Ayefoun Alegognon

« Il faudrait que ces deux structures ai les gabarits possibles pour rendre service aux acteurs du secteur agricole. Et après cette étude nous avons constaté qu’il y a eu beaucoup de contraintes. La première contrainte c’est le manque de personnel criard,aujourd’hui on ne peut pas développer l’agriculture et les ressources financières qui manquent tellement » a confié le Directeur Général Adat consulting Africa Célestin Sanvee  »

Les travaux de l’atelier seront constitués essentiellement de la présentation du document en plénière suivie de débat général et des travaux en commissions.
Quatre commissions seront constitués et restitueront en plénière les résultats de leurs travaux.

Il s’agit des divers commissions qui auront à examiner de fond en comble le document et à intégrer les contributions en mode suivi de modification,les travaux de chaque commission se dérouleront sous la direction d’un bureau de trois pers dont 1 président et deux rapporteurs.

Face aux mutations importantes du secteur agricole togolais ,il est opportun que le système de recherche et de vulgarisation soit revu et structuré de manière à répondre aux besoins de génération de technologies plus adaptées aux défis de l’agriculture.

Pour réaliser pleinement leur mission traditionnelle et participer à la mise en oeuvre des actions et atteindre les objectifs fixés, les résultats attendus des réformes du MAEP ,l’ITRA et l’ICAT devraient faire l’objet d’un réel diagnostic pour identifier tous les goulots d’étranglements qui affectent leur bon fonctionnement afin de conduire les réformes adéquates qui devront les rendre plus efficaces et plus efficients sur le terrain.

Il fait préciser que l’ICAT et l’ITRA au regard de leur mission,jouent un rôle prépondérant dans l’opérationnalisation du Programme National d’investissement Agricole et Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle PNIASAN.

Kofi Meser

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents