Boire une boisson énergisante tous les jours abîme les artères

Boissons énergisantes, gazeuses, canettes, thés glacés industriels, boissons sucrées sont-elles un problème de santé publique? D’après la revue scientifique « Circulation », elles sont à l’origine d’un risque supplémentaire de décès prématuré.

Les plus gros buveurs, c’est-à-dire plus de deux canettes par jour, ont un risque accru de décéder plus tôt que les personnes qui ne boivent pas du tout de boissons sucrées.  Plus la consommation de boissons sucrées est importante, plus le risque de décéder prématurément est grand.

Ces décès sont majoritairement dus aux maladies cardiovasculaires comme l’infarctus, l’AVC, avec une augmentation du risque d’en développer une pour ceux qui consomment au moins deux canettes par jour.

 Que se passe-t-il?

Le sucre contenu dans les sodas agit sur l’organisme de diverses façons. Tout d’abord, un taux de glucose dans le sang trop élevé endommage les parois internes des artères, les rendant plus fragiles et plus sensibles à l’accumulation de cholestérol. Ce dernier y pénètre et favorise la formation des plaques d’athérome qui vont progressivement boucher les artères, causant, à terme, infarctus ou accident vasculaire cérébral (AVC). Quand cet excès de sucre dans le sang devient fréquent, c’est tout le métabolisme qui est déréglé, avec à la clé une prise de poids, de l’hypertension ou encore un diabète de type 2. Autant de facteurs qui augmentent le risque d’avoir une maladie cardiovasculaire.

LIRE AUSSI: TCHEDRE DJALILOU et  ADJAVOR YAWOGAN deux jeunes togolais férus  de l’agriculture veulent valoriser les terres cultivables de sokodé

Ces boissons, pires que les gâteaux?

Elles  contiennent des sucres ajoutés. Dans ces boissons, il n’y a pas de fibres alimentaires, or ce sont elles qui permettent de ralentir la vitesse d’absorption du sucre dans le sang. Celui-ci est donc absorbé immédiatement, ce qui fait augmenter la glycémie dans le sang d’une manière plus importante qu’un gâteau contenant la même quantité de sucre.

Une fois dans le sang, le sucre commence son œuvre destructrice. Selon le journal « Arteriosclerosis, Thrombosis, and Vascular Biology » en 2017, «nos artères ont une capacité innée à adapter leur diamètre en fonction des besoins en sang de nos organes, mais une canette de soda suffit à perturber temporairement cette capacité de dilatation. Même chez des personnes jeunes et en bonne santé, on observe ce dysfonctionnement. En clair, une surdose de sucre, même ponctuelle, met en difficulté nos artères ».

Normalement, les cellules qui tapissent les artères produisent du monoxyde d’azote, qui est un vasodilatateur, c’est-à-dire qu’il provoque un élargissement des vaisseaux sanguins. Mais la hausse rapide de la glycémie causée par une boisson sucrée entraîne une baisse de la fabrication de monoxyde d’azote et donc une diminution de la capacité des vaisseaux sanguins à se dilater. Par ailleurs, cette hyperglycémie favorise le stress oxydatif, un phénomène chimique nuisible pour les cellules.

Cet effet transitoire pourrait devenir chronique si la consommation de boissons sucrées est régulière, abîmant significativement l’état des artères et augmentant le risque de développer, à terme, une maladie cardiovasculaire. Mieux vaut ne pas boire plus d’une boisson sucrée par jour. Une quantité qui s’avère déjà excessive.

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents