Aké O’Lokan lance un projet de navire artistique au coeur d’une forêt au nord de tsévié

Le projet de construction d’un navire artistique de 30m de long a été lancé, le 06 avril dernier , au parc Adjit’Art situé au coeur d’une forêt à une dizaine de kilomètre au nord de Tsévié, lors du 3e « festival artistique au coeur de la forêt » en présence des artistes de toutes les régions du pays.

Ce projet est une initiative de l’artiste plasticien togolais Aké O’Lokan propriétaire du parc Adjit’Art. L’objectif est de regrouper des artistes autour d’une idée et d’une oeuvre, de promouvoir le brassage et de fraterniser. Il s’agit également pour les artistes de reconnaître les L‘artiste Aké O’Lokan dans son parc artistique talents de chacun d’entre eux et de vivre en symbiose.

Ce navire artistique au coeur d’une forêt porte une double signification : celle de l’immigration vers l’occident et le refus de cette immigration. Les matériaux qui entreront dans la construction de ce navire sont les bois, la paille, les pointes et la bouse de vache.

LIRE AUSSI: L’ANSAT s’approvisionne en maïs dans les préfectures de Tchamba de Tchaoudjo et de l’Ogou

L’artiste Aké O’Lokan a précisé que cette initiative est un défi à relever par les nombreux artistes qu’ils sont. Selon lui, nul ne peut se prévaloir de tout connaître en matière d’art car les compétences, les techniques et le savoir sont multiples et multiformes. Raison pour laquelle, a-t-il poursuivi, qu’il est important que les artistes partagent leurs expériences autour d’une même oeuvre.

Il a par ailleurs fait valoir que l’art, la tradition et la spiritualité sont liés et c’est à travers ce lien que découle l’inspiration artistique.

Aké O’Lokan est un artiste plasticien togolais d’une cinquantaine d’années. Il est un ancien élève de l’école des beaux-arts d’Abidjan. Reculé dans son parc au coeur d’une forêt, il intervient dans le domaine de la peinture, la sculpture et autres domaines artistiques en utilisant des matériaux locaux tels le bois, la paille, des objets de récupération et la bouse de vache.

Edem Kolani

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents