Une marche à Kpélé Tsiko pour sauver le Climat

« 100 % d’énergies renouvelables au Togo en 2050» voilà le mot d’ordre, des marches organisées par l’ONG JVE, Jeunes Volontaires pour l’Environnement à kpélé Tsiko, une localité située à 33 km d’Adeta, hier dimanche 09 septembre 2018 à l’occasion de la célébration de la 15ème édition de la semaine de la Biodiversité Culturelle.

Des jeunes dans la rue pour la marche du climat

Le réel motif de cette marche, à en croire les organisateurs est d’exiger au gouvernement togolais une réaction sérieuse contre le réchauffement climatique suite à l’utilisation abusive des énergies fossiles qui cause l’abattage anarchique des arbres. L’alternative, selon eux,  est qu’il faille que le gouvernement fasse  recours aux énergies renouvelables au Togo.

Une centaine de jeunes  de l’ONG JVE et une bonne partie de la localité de Tsiko ont demandé la fin des énergies fossiles et prôner le recours aux énergies vertes.

« Les grandes décisions viennent de la société civile, qui se constitue en véritable contre-pouvoir face à des lobbies très structurés. Cette mobilisation a pour but de demander des comptes aux décideurs  » explique Kofi GATE, l’un des participants, qui a fait le déplacement pour la marche dans ladite localité.

les jeunes de l’ONG JVE dans les rues de kpele tsiko

Et de poursuivre « Notre but maintenant, c’est qu’une fois qu’on se retrouve dans la rue, on puisse continuer à se rassembler pour trouver des stratégies collectives qui ont de l’impact au niveau local et national, africain et mondial »

D’autres évènements se sont également ajouté comme des compétitions de danse traditionnelle des femmes  de la localité et un concert avec la prestation de l’artiste togolais King Messan.

Hector N

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents