Togo/ Mécanisme forêts et paysans : La CTOP outille les organisations de producteurs forestiers et agricoles

La Coordination Togolaise des Organisations Paysannes et de Producteurs Agricoles (CTOP), a organisé, grâce au soutien financier de la FAO dans le cadre du Mécanisme forêts et paysans (FFF) les 7 et 8 août 2019 à Atakpamé, un atelier national de partage des plans d’action des 12 organisations de producteurs forestiers et agricoles (OPFA) et de renforcement de capacités sur la gestion des ressources Mécanisme forêts et paysans (FFF).

Cette rencontre   a pour but   de créer les conditions de succès du mécanisme FFF au Togo. Spécifiquement, il vise entre autres à : partager et échanger sur les plans d’action de chaque OPFA ; outiller les gestionnaires des OPFA sur les procédures de justification des ressources FFF et les canevas de rapportage, et enfin de formuler des recommandations majeures pour l’atteinte des résultats du FFF.

Vue partielle des participants

Ils sont au total une trentaine de participants provenant de 10 coopératives agricoles, 2 Unions des associations villageoises de gestion des aires protégées (UAVGAP) et 3 faitières accompagnatrices.

A en croire, le facilitateur FFF au Togo, Issifou Aboudoumisamilou. « Cette approche de proximité contribuera à coup sûr à l’engagement pris par le Togo de restaurer 1 400 000 ha de paysage d’ici à 2030 dans le cadre de l’initiative AFR 100 »

LIRE AUSSI: Togo/PAIEJ-SP : une formation des directeurs d’entreprises bénéficiaires s’annonce

Durant ces deux jours, les OPFA partenaires du FFF ont échangé sur la pertinence des activités planifiées et finalisé leurs plans d’action. Elles ont été, par ailleurs, renforcé sur les bonnes pratiques de gestion et justification des ressources qui leur seront allouées dans le cadre du FFF.

Selon la présidente du Conseil d’Administration du CTOP, Sandou Assimarou Gnassingbé, l’organisation de la rencontre d’Atakpamé  fait suite à  la signature du protocole d’accord entre la FAO et la CTOP le 19 juillet relatif à un financement  de 57 721 300 FCFA. Cet appui à la CTOP, lui permettra de renforcer les moyens d’existence des agriculteurs, membres des coopératives de producteurs forestiers et agricoles, et à la restauration du paysage forestier des régions maritimes, plateaux et centrale au Togo.

En rappel, le Mécanisme forêts et paysans (FFF) lancé au Togo le 12 avril 2019, a pour but général de créer des paysages résilients face au changement climatique et d’améliorer les moyens d’existence, avec les organisations de producteurs forestiers et agricoles (OPFA) comme acteurs clés du changement ; ces dernières reconnues comme étant les principaux responsables de la déforestation.

La phase II pour laquelle la FAO a obtenu le soutien de la GIZ au profit du Togo et du Madagascar dans le cadre de l’Initiative de restauration du paysage forestier africain (AFR100), vise quatre résultats devant contribuer à au moins 11 des 17 Objectifs de développement durable (ODD). Ces résultats sont: Résultat 1 : une gouvernance plus inclusive et des processus intersectoriels conduisant à des politiques favorables (ODD 16 et 17) ; résultat 2 : un renforcement de l’entrepreneuriat et de l’accès aux marchés et aux instruments financiers au moyen de chaînes de valeur équitables et de services de développement commercial au sein des OPFA (ODD 1, 5, 8 et 12) ; résultat 3 : une amélioration des mesures d’atténuation, d’adaptation et de la résilience face au changement climatique à l’échelle des paysages, à travers l’engagement direct des OPFA et l’intégration avec des approches inclusives d’amélioration des moyens d’existence (ODD 2, 13 et 15) ; résultat 4 : Un accès accru et équitable aux services sociaux et culturels (ODD 3 et 10).

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents