Togo/Formation Agroécologie : Un nouveau bâtiment  pour le CERSA grâce à la Banque mondiale  

Le Centre d’excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) a été doté d’un nouveau bâtiment grâce au financement de la Banque mondiale. Apprend-on

Autrefois logé au sein de l’École Supérieure d’Agronomie (ESA), le CERSA vient donc de rentrer en possession  d’un bâtiment autonome. Les activités du CERSA s’articulent autour de deux (2) grandes composantes: la formation et la recherche.

En termes de formation, on note 3 niveaux: le master, le doctorat et la formation professionnelle de courte durée pour ceux qui sont prêts pour être employés.

Créé en 2014, le CERSA est classée  parmi les 22 centres d’excellence financés par la Banque Mondiale à travers l’Afrique.

Du point de vu de la recherche, il y’a un travail sur la filière agricole dans toutes ses spécificités à savoir l’alimentation, la nutrition, la production etc…

LIRE AUSSI: Togo: une conférence avicole panafricaine se tient à l’Université de Lomé

Le CERSA s’occupe spécialement de la filière avicole (élevage de volailles).

Plusieurs innovations ont marqué l’existence du CERSA depuis 2014. Il s’agit notamment de l’initiative d’étudiants qui ont réussi à fabriquer des biscuits avec la viande du poulin.

D’autres étudiants ont réussi à transformer l’œuf en poudre. Aujourd’hui, des mouches sont élevées par la filière pour produire des asticots et nourrir des poules en remplacement de la farine de poissons. D’autres  techniques comme le mélange de la plante moringa ont aussi permis de comprendre qu’on peut diminuer l’utilisation abusive des antibiotiques qui constituent un problème de santé publique.

Pour le Directeur du Centre, M. TONA Kokou , les coopératives avicoles et leurs membres sont formés sur les différents aspects de la filière avicole, telle que l’alimentation pour réduire le coût de production et les techniques de production pour améliorer la production.

« Certains éleveurs qui ont bénéficié des enseignements du Centre peuvent témoigner. », pointe t-il.

LIRE AUSSI: Les bienfaits du Moringa dans l’élevage confirmés par deux doctorants du CERSA au Togo

Et d’ajouter «  L’aspect agro écologique est pris en compte dans la formation. Il s’agira d’éviter par exemple l’usage abusive des antibiotiques. Les bâtiments permettront également aux volailles de bien se reproduire. »

Il faut noter que toute personne qui a une licence ou un master dans une thématique du centre peut postuler soit pour un master , soit pour un doctorat ou encore pour  une formation professionnelle.

Kofi Meser

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents