Togo/Environnement: pluies intempestives à Lomé,les réelles causes

En matière d’assainissement pluvial le Togo rencontre de sérieux problèmes. Dans les pays industrialisés , les modules développées en la matière ne sont pas d’une nécessité bien adaptée ,sur le plan technique, social et économique, aux modes de vie et au taux de croissance urbaine dans les pays de sud. Quels sont les causes et les approches de solution sur le problème des inondations dans la capitale Togolaise ?

Ces derniers jours, la pluie tombe assez sur la ville de Lomé, l’eau ruisselle des arbres , des toitures, des terrasses, des plates bandes, de partout charriant du sable, du gravier.
Parfois une lueur pâle , qui passait rapide et, peu après, un petit grondement lointain , faible parfois comme le faible écho d’un tambour.

Depuis une semaine, les populations togolaises subissent le même tambourinement monotone faisant somnoler les bêtes. Une situation qui se justifie par le retour de la mousson avec pour conséquence, l’arrivée de la petite saison pluvieuse.

Les populations de Lomé ont assisté à des pluies qui tombent toujours avec le similaire entêtement et qui prennent une allure des plus différentes. Le lundi dernier,elle a encore occasionné d’énormes dégâts matériels.

Les causes

Ils étaient nombreux, les artères qui ont été sous les eaux rendant les mouvements et déplacements des plus pénibles. Une cause qui émane de l’incivisme des populations elles même, qui prennent le vilain plaisir de boucher les canalisations par des déchets de toute sortes.

La pluie, qui est tombée avec indifférence et qui avait juste pour rôle de faire venir le riz, le maïs,le manioc , tout ce qui a besoin d’eau pour pousser et servir de nourrriture aux hommes se comporte comme un blocus à ces derniers dans leurs maisons.

Un vrai parcours de combattant pour pouvoir mener leurs vies et diverses occupations quotidiennes comme sortir de son lit , aller prendre son bain et ensuite braver les grosses gouttes qui s’écrasèrent sur le sol, sans parler de la boue qui peut tirer par le bas pour juste un faux pas.

Le retard était bien présent dans tous les services le lundi dernier et les revendeurs n’ont pas eu la capacité de démarrer à temps leur activité de revenue.

Ceux qui aiment dormir comme un loir, ont logé dans leurs lits les points fermés , sans penser mettre le nez au dehors, comme quoi même si la pluie apporte assez de problèmes, elle apporte une fraicheur bénéfique.

Par contre, certains revendeurs montraient leur révolte suite à l’indifférence de la pluie.

Devant sa boutique à bè kondjindji ,dans une artère de Lomé, une femme enveloppée dans son pagne le regard attentif s’indignait tout simplement «  c’est fatiguant ce que cette pluie nous fait subir et elle s’en fou éperdument de nos activités » Et de reprendre de plus belle « quand est ce qu’il pleut au juste au Togo, on ne saurait même pas comprendre ou savoir cette anomalie climatique » grogna t-il.

Selon l’evolution actuelle de la meteo , la pluie sera encore au rendez vous dans les prochains jours . Le sud Togo connait normalement deux saisons sèches dont une petite qui débute entre janvier et février . La surprise est de se rendre compte que le mois de février connait de grandes pluies actuellement qui paralysent les activités des populations togolaises.

Kofi Meser

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents