L’édition 2018 de la « Semaine de la diplomatie climatique » au Togo débute ce lundi à Lomé

La  « Semaine de la diplomatie climatique » initiée par la délégation de l’Union européenne (UE), les ambassades de France et d’Allemagne au Togo débute ce lundi 24 Septembre et prendra fin le 30 Septembre prochain à Lomé.

Comme annoncé vendredi dernier par   Edmond d’Almeida, le  chargé de l’information et de la communication de la délégation de l’UE, la « Semaine de la diplomatie climatique » est une semaine au cours de laquelle les délégations de l’UE dans le monde entier s’adressent, en partenariat avec les Etats membres, aux communautés et aux organisations partenaires en soulignant les actions positives et la collaboration sur le changement climatique, a-t-il relevé.

Il a précisé que cette année, les activités de cette « Semaine de la diplomatie climatique » débutent dès le 24 septembre par une série d’événements dont une conférence de presse conjointe organisée par la délégation de l’Union européenne et les ambassades de France et d’Allemagne.

Le chargé de communication  a indiqué qu’au Togo, l’engagement climatique français se traduit par un soutien au renforcement des capacités de la fonction publique, des entreprises, des médias, de la recherche et des organisations de la société civile togolaise actives dans l’adaptation et la lutte contre les changements climatiques. « Par des projets et programmes d’envergure nationale, ou mis en place à l’échelle locale, la France accompagne le gouvernement togolais et les acteurs nationaux dans le développement d’une société résiliente et respectueuse du climat », a-t-il poursuivi.

S’agissant de l’Allemagne, pays hôte de la COP23 à Bonn, il a affirmé qu’elle mène depuis plusieurs années une diplomatie climatique active qui est désormais guidée par les objectifs du développement durable de la COP 21 et des accords de Paris. « Au Togo, l’Allemagne s’engage depuis des années à travers son ministère de la Coopération économique et le ministère de l’Environnement en appuyant les partenaires togolais dans leurs ambitions de lutte contre le changement climatique et de l’adaptation au changement climatique. Depuis 2014, une enveloppe d’environ 30 millions d’euros (20 milliards de francs CFA ou 35 millions de dollars) a été mise à disposition à travers une multitude de programmes et projets exécutés par des institutions de la coopération allemande », a ajouté M. d’Almeida.

Le chargé de l’information et de la communication a souligné que l’UE et ses Etats membres sont les principaux bailleurs de fonds pour le climat et ont fourni, avec la Banque européenne d’investissement, un total de 20,2 milliards d’euros en 2016 (23,7 milliards de dollars) pour soutenir l’action climatique dans les pays partenaires. Cela représente une augmentation de 15% par rapport à l’année précédente ou d’environ 50% par rapport à 2012, avec un accent supplémentaire mis sur les mesures d’adaptation dans les pays les plus vulnérables.

« L’Union européenne et ses Etats membres restent solidaires du Togo et déterminés à l’aider à faire face aux changements climatiques, à élaborer des plans d’action nationaux et à réaliser la transition vers des économies sobres en carbone et résilientes face au changement climatique », a-t-il conclu

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents